VOTRE TÉ­LÉ SUR LE NET

Acadie Nouvelle - - ARTS ET SPECTACLES - PA­TRICE CÔ­TÉ pa­trice.cote@aca­die­nou­velle.com

J’AI VU POUR VOUS

UTOPIA - (Ama­zon Prime) Cette sé­rie de huit épi­sodes créée par l’écri­vaine Gillian Flynn (Gone Girl, Sharp Ob­jects) est fascinante. D’abord parce qu’elle porte sur une épi­dé­mie... de grippe mortelle qui tire son ori­gine... d’une chauve-sou­ris. Trou­blant quand on pense qu’elle a été tour­née en 2018, bien avant que le CO­VID-19 fasse par­tie de nos vies... En­core plus fas­ci­nant: elle ra­conte l’his­toire d’un groupe de jeunes qui tentent de dé­chif­frer le sym­bo­lisme d’une bande des­si­née pour pré­dire les me­naces qui pèsent sur l’hu­ma­ni­té. Et l’épi­dé­mie de grippe dont il est ques­tion dans Utopia est pré­dite dans la BD! Donc, si vous me sui­vez bien: Utopia est une sé­rie qui a an­ti­ci­pé la pan­dé­mie ac­tuelle et qui porte sur une BD qui a pré­dit une épi­dé­mie... J’ai les sy­napses qui sur­chauffent! La sé­rie est aus­si fascinante parce qu’elle dé­borde de vio­lence, même si elle a été prin­ci­pa­le­ment créée, écrite et tour­née par des femmes. On a droit à des scènes ex­trê­me­ment crues comme l’as­sas­si­nat d’un en­fant, l’énu­cléa­tion d’un per­son­nage prin­ci­pal, un la­pin abat­tu à bout por­tant et, juste dans le pre­mier épi­sode, au moins 25 morts de sang froid. Les coeurs sen­sibles risquent de ne pas du tout ai­mer. La sé­rie met en ve­dette John Cu­sack et Rainn Wil­son et elle ne mé­nage vrai­ment pas les sur­prises. Le rythme est tou­te­fois très in­cons­tant, la fi­nale dé­ce­vante et le per­son­nage prin­ci­pal (Jes­si­ca Hyde) est im­pos­sible à ai­mer. Ce qui me per­turbe tou­te­fois le plus dans cette sé­rie, c’est que ce sont les com­plo­tistes qui voient clair dans tout ce qui touche l’épi­dé­mie de grippe mortelle. En cette pé­riode où la science doit pri­mer, le mes­sage lan­cé par Utopia est à la li­mite dan­ge­reux. (3,5/5)

À SUR­VEILLER CETTE SE­MAINE

• THE LIE - (Ama­zon Prime) (En ligne mar­di)

L’Hal­lo­ween ap­proche et Ama­zon Prime sou­haite as­sou­vir la faim des pas­sion­nés de films d’hor­reur avec la mise en ligne de pas moins de six films ori­gi­naux d’ici la fin du mois. The Lie, qui met en ve­dette Joey King ( The Kis­sing Booth) est le pre­mier de la liste. C’est l’his­toire de pa­rents qui sont prêts à tout pour pro­té­ger le se­cret de leur fille.

• HUBIE HAL­LO­WEEN - (Net­flix) (En ligne mer­cre­di)

On reste dans le même thème, mais cette fois, du cô­té de Net­flix. Avec comme tête d’af­fiche Adam Sand­ler, ce film ra­conte l’his­toire d’un homme de Sa­lem, au Mas­sa­chu­setts, qui tente de convaincre ses conci­toyens que les mythes as­so­ciés à leur ville sont bien réels. Ju­lie Bo­wen, Ray Liot­ta et Steve Bus­ce­mi sont aus­si de la par­tie.

• THE HAUNTING OF BLY MANOR - (Net­flix) (En ligne ven­dre­di)

Cette sé­rie sur­na­tu­relle fait suite à The Haunting of Hill House (2018), une de mes émis­sions pré­fé­rées des der­nières an­nées. Il ne s’agit pas d’une suite à pro­pre­ment par­ler, mais des co­mé­diens de Hill House sont de re­tour dans des rôles to­ta­le­ment dif­fé­rents. Il y se­ra évi­dem­ment ques­tion de fan­tômes et d’une mai­son han­tée.

• THE RIGHT STUFF - (Dis­ney+) (En ligne ven­dre­di)

Parce qu’il n’y a pas que l’Hal­lo­ween dans la vie, Dis­ney nous in­vite à re­vivre le dan­ge­reux concours de sé­lec­tion des pre­miers as­tro­nautes de l’his­toire de la NA­SA. Une sé­rie de cinq épi­sodes qui a des airs de téléréalit­é-avant-son-temps.

Ian (Dan Byrd), Wil­son (Des­min Borges), Sa­man­tha (Jes­si­ca Rothe) et Be­cky (Ash­leigh LaTh­rop) sont les adeptes de la théo­rie du com­plot de Utopia. - Gra­cieu­se­té

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.