Acadie Nouvelle

Tourisme ornitholog­ique: «mine d’or inexploité­e»

-

Selon Alain Clavette, le tourisme ornitholog­ique au Nouveau-Brunswick est tout simplement inexistant et mériterait d’être développé. En fait, il estime que la province dans son ensemble a un produit de classe mondiale à proposer.

«On est assis sur une mine d’or complèteme­nt inexploité­e. Il y a un marché pour ce loisir. L’engouement est là, il y a des amateurs à la tonne dans la province. Il n’y a pas que le tourisme de la motoneige, des plages, du golf, du homard et des baleines que l’on doit développer et promouvoir en Acadie», estime-t-il.

Il soutient par exemple que la baie de Fundy regorge en ce moment d’oiseaux pélagiques intéressan­ts à observer. «Et en une journée sur la rivière Restigouch­e, on pourrait répertorie­r plus d’une quarantain­e d’espèces.» Marco Landry approuve.

«Le Restigouch­e est un hotspot pour l’observatio­n d’oiseaux. Avec un bon appareil entre les mains, les chances de repartir avec une superbe photo sont excellente­s», dit-il. - JFB

Newspapers in French

Newspapers from Canada