LE BILLET DU RÉDACTEUR EN CHEF

Air Canada enRoute - - CONTENTS -

Depuis huit ans que je tra­vaille pour ce mag­a­zine, j’ai eu le temps de m’habituer au monde du jour­nal­isme de voy­age. M’at­tabler seul dans un grand restau­rant dirigé par une horde de maîtres d’hô­tel et de serveurs choré­graphiés au quart de tour ne m’in­timide plus. (Il y a pire comme gagne-pain, quand même.) Je suis aussi de­venu un ex­pert dans l’art de par­tir deux se­maines avec pour seul bagage une pe­tite valise de cab­ine. En fait, la seule chose à laque­lle je ne me fais pas, ce sont les adieux. Au fil de mes voy­ages, les ren­con­tres que j’ai faites ont sou­vent été mé­morables, comme cette fois où j’ai passé une se­maine à par­courir la Tas­manie en voiture avec une guide qui est depuis de­v­enue une amie. Dire au revoir n’est ja­mais facile.

C’est en­core plus vrai ce mois-ci alors que se tourne une page im­por­tante de ma car­rière. Après presque trois ans à pi­loter Air Canada enRoute, le temps est venu de passer le flam­beau. Avec son demi-siè­cle d’his­toire, ce mag­a­zine est de­venu au fil des ans une référence pour les voyageurs cher­chant à mieux situer l’in­ter­sec­tion en­tre le Canada et le monde. En être le rédacteur en chef a été un hon­neur auquel j’as­pi­rais depuis longtemps.

Au fil de mon man­dat, j’ai com­mandé des re­portages sur presque tous les con­ti­nents (Antarc­tique : il ne manque que toi) et téléphoné à des chefs de partout au pays pour leur an­non­cer leur place au pal­marès des Meilleurs nou­veaux restos cana­di­ens. J’ai fait la con­nais­sance de l’équipe de ré­dac­teurs la plus douée que j’ai eu la chance de diriger et col­laboré avec cer­tains des meilleurs jour­nal­istes et pho­tographes au monde. Surtout, j’ai eu le bon­heur de lire sur les mé­dias so­ci­aux vos im­pres­sions et vos sou­venirs de voy­age (ainsi que vos cri­tiques lorsque nous com­met­tions des er­reurs). J’ai fait le tour de tout ce beau monde et j’en re­viens épuisé mais fier, comme au re­tour de mon premier voy­age en solo à l’étranger.

C’est avec con­fi­ance et hu­mil­ité que je cède les com­man­des du mag­a­zine à Rachel Giese. Jour­nal­iste chevron­née, Rachel a no­tam­ment col­laboré à Chate­laine, en plus d’avoir tra­vaillé à la ré­dac­tion de The Grid et du Wal­rus, ainsi qu’à CBC Ra­dio. Elle est une solide racon­teuse qui saura vous guider avec brio au cours des prochains numéros.

Il ne me reste donc plus qu’à vous dire au revoir. Et bon voy­age.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.