QU’Y A-T-IL DANS LE BAGAGE À MAIN D’EDEN ?

Air Canada enRoute - - LEADERS OF THE PACK / C’EST DANS LE SAC -

/ UN SAC

 C’est un cadeau d’un ami qui im­porte des ar­ti­cles de maro­quinerie d’Ad­dis­Abeba. La mar­que, Liyu, ap­puie les de­sign­ers éthiopi­ens.

UN MÉLANGE D’ÉPICES

 Je n’ai peut-être pas de sauce pi­quante dans mon sac, mais j’ai du berbéré, qui mêle pa­prika, pi­ment, mus­cade et ko­rarima [sim­i­laire à la car­damome]. Ma famille est dans les épices éthiopi­ennes, alors j’en ap­porte à mes amis ou j’en re­hausse mon ketchup.

DES CARTES PROFESSIONNELLES

 Les aéro­ports et les files sont idéaux pour réseauter, alors j’ai mes cartes avec moi, dans mon étui col­oré Pa­paya & Co.

/ UN LIVRE

 My Soul Looks Back, de Jes­sica B. Har­ris, est ex­cel­lent. Elle y parle de ses voy­ages en Afrique et de ses livres de cui­sine, qu’elle a écrits dans les an­nées 1970, quand de nom­breux AfroAméri­cains com­mençaient à peine à re­nouer avec leurs racines. C’est une pi­o­nnière.

DES ÉCOUTEURS

 En voy­age, j’écoute des bal­a­dos, dont Re­vi­sion­ist His­tory, de Mal­colm Glad­well, qui jette un re­gard dif­férent sur les événe­ments his­toriques. J’aime aussi The Serve, qui parle d’en­trepreneurs canadiens et est conçu par un re­groupe­ment de je­unes Toron­toises noires.

/ UN T­SHIRT

 Dans tous les aéro­ports où je m’ar­rête, les voyageurs hochent la tête en guise d’ap­pro­ba­tion quand j’ai ce haut Black Foodie. L’amour du plantain, c’est fort.

/ UN EN­CAS

 J’adore les su­creries, alors j’em­porte du chin chin, une frian­dise africaine cro­quante que j’achète à Fel­dos, une pâtis­serie nigéri­ane en ligne.

DU BEURRE DE KARITÉ

 L’Or­cam, de Toronto, fab­rique un beurre solide ul­tra­hy­dratant qui ne coule pas dans mon sac.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.