UNE CHAPELIÈRE OUVRE SON SAC

Air Canada enRoute - - LEADERS OF THE PACK / C’EST DANS LE SAC -

 Maryam Key­hani sort rarement de chez elle sans un énorme cha­peau. Pas éton­nant qu’elle fasse tourner les têtes et qu’on tente sou­vent de pren­dre sa photo en cati­mini. Au­jourd’hui, la pein­tre, sculp­trice, joail­lière et mère de deux en­fants qui partage son temps en­tre Berlin et Toronto a ajouté une corde à son arc, grâce à une col­lec­tion qui porte son nom de 10 cha­peaux qu’elle a dess­inés en s’in­spi­rant du voy­age. Nous avons ren­con­tré la Téhéranaise d’orig­ine à son re­tour d’Italie et de France, où elle a étrenné quelques-uns de ses chics cou­vre-chefs.

VOTRE MÉTHODE POUR LES BAGAGES ?

Dé­sor­don­née. Je sous­es­time tou­jours la quan­tité de choses à ap­porter, et je fi­nis par bâ­cler le tout à la dernière minute. Utiliser une valise pour chaque mem­bre de la famille est le seul truc sensé que j’ar­rive à faire.

VOY­AGER AVEC DES CHA­PEAUX, C’EST SIM­PLE ?

Je me ser­vais de boîtes à cha­peaux… avant d’avoir des en­fants. Dé­sor­mais, avec les pous­settes et le sac à couches, je les mets dans un grand sac et les garde en cab­ine. Pour un voy­age éclair, j’en ap­porte en général six ou sept. Et comme j’en ai tou­jours deux fois plus au re­tour, je dois prévoir le coup.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE NOU­VELLE COL­LEC­TION.

Elle compte plusieurs cha­peaux de paille pli­ables passep­a­rtout. J’ai un faible pour un cha­peau de paille dou­ble, comme em­pilé. J’adore porter un cha­peau à large bord en voy­age: on peut le ra­bat­tre pour ne pas se faire déranger, et c’est as­sez som­bre là-dessous qu’on peut faire un somme. C’est comme avoir son pro­pre co­con.

VOTRE FAÇON PRÉFÉRÉE DE PASSER UN DIMANCHE À BERLIN ?

J’aime le Soho House, dans Mitte. Il y a une piscine sur le toit et un camp pour en­fants le week-end, ce qui fait qu’on peut bruncher en­tre amis pen­dant que les petits s’amusent.

DE RE­TOUR À TORONTO, OÙ ALLEZ-VOUS D’ABORD ?

La cui­sine per­sane a bercé mon en­fance, alors je prends tou­jours mon pre­mier repas au Banu, un resto iranien sur Queen West.

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.