Bri­gitte Bois­jo­li: «Je pré­fère qu’elle reste à la mai­son»

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Yves Bou­dreau

La pe­tite Char­lie a eu un un an il y a quelques se­maines dé­jà. Bri­gitte Bois­jo­li avait re­pris le tra­vail peu de jours après la nais­sance de sa fille. Char­lie avait donc sui­vi ma­man un peu par­tout, mais Bri­gitte a dé­ci­dé de chan­ger les plans.

Avec l’al­bum Si­gné Pla­mon­don, Bri­gitte était ra­pi­de­ment re­par­tie sur la route, mais à l’ave­nir, Char­lie n’ac­com­pa­gne­ra plus sa mère: «J’avoue que j’étais un peu fa­ti­guée, même si tout al­lait tel­le­ment bien avec mon nou­vel al­bum et mes spec­tacles. Au dé­but, j’em­me­nais Char­lie avec moi en tour­née. Elle pou­vait dor­mir en coulisses. Mais elle a eu un an au mois de juin et je pré­fère qu’elle reste à la mai­son. Elle a une nou­nou qui prend bien soin d’elle et moi je suis ras­su­rée.» Cette aven­ture, avec le pro­jet en hom­mage à Luc Pla­mon­don, lui a même per­mis ré­cem­ment d’al­ler chan­ter en Suisse: «Mon al­bum Si­gné Pla­mon­don me donne la chance de vivre une ex­pé­rience for­mi­dable. Ce n’était pas la pre­mière fois que j’al­lais en Suisse. Luc Pla­mon­don ha­bite là-bas et il est très po­pu­laire. J’ai eu la chance de par­ti­ci­per à un spec­tacle avec Ro­bert Char­le­bois et Diane Tell, ce n’est quand même pas rien.»

Avant de pré­sen­ter ses spec­tacles cet été, Bri­gitte a vé­cu une ex­pé­rience émou­vante. Elle a chan­té Je ne suis qu’une chan­son de­vant Gi­nette Re­no lorsque celle-ci a re­çu le prix Ar­ti­san de la Fête na­tio­nale 2018: «Il y a quatre mois en­vi­ron, on m’a contac­tée pour chan­ter de­vant Gi­nette lors de la re­mise de son prix. Lorsque l’on te pro­pose une chose pa­reille, tu dis oui im­mé­dia­te­ment. Mais en coulisses, quelques mi­nutes avant d’en­trer sur scène pour chan­ter, tu te de­mandes ce que tu fais là. J’étais vrai­ment stres­sée. Mais tu te calmes, tu te dis que tu n’as qu’à don­ner ce que tu as et tout ira bien. C’est ce qui est ar­ri­vé. J’étais très émue. Mais ce n’est pas la fois où j’ai été le plus ner­veuse.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.