Courtes va­CanCes pour Gil­dor roy

Allô Vedettes - - ENTREVUE - Luc De­non­court

L’émis­sion Dis­trict 31 est de re­tour et le com­man­dant Chias­son a re­pris du ser­vice. Les va­cances es­ti­vales de son in­ter­prète, Gil­dor Roy, ont été de bien courte du­rée.

L.D.: Avais-tu hâte de re­ce­voir les nou­veaux textes de Luc Dionne après la fin de la sai­son pré­cé­dente? G.R.: «Il y a des mo­ments an­gois­sants en at­ten­dant les textes. Je sa­vais que je n’étais pas mort, mais j’avais hâte de voir comment ça se pas­se­rait et sa­voir qui se­rait notre lieu­te­nant, notre nou­veau dé­tec­tive. Je sais ce qui s’en vient, vous al­lez ca­po­ter. On lit les textes et on s’en parle quand on ar­rive en stu­dio. Lors­qu’on croise Luc Dionne, il nous donne des aper­çus, c’est très ex­ci­tant.» Ge­ne­viève Brouillette et Pa­trice Go­din ar­rivent dans l’équipe, qu’estce que ça change dans la dy­na­mique de groupe? «Ça change beau­coup de choses parce que ce sont de nou­veaux ac­teurs qui n’ont pas le même rythme. Mais Ge­ne­viève et Pa­trice ont une ré­pu­ta­tion de troo­pers. Ils sont heu­reux d’être là. Je n’avais ja­mais joué avec eux.» Faites-vous des séances d’ini­tia­tion pour les nou­veaux membres? «On vou­lait ra­ser la tête de Pa­trice Go­din, mais Fa­bienne a dit non ( rires). » Est-ce qu’il faut dé­cro­cher avant de se plon­ger à nou­veau dans ce rythme? «Je ne l’ai pas fait et je le re­grette. J’ai tour­né Les grat­teux, mais j’ai aus­si par­ti­ci­pé à tous les quiz que je n’ai pas eu le temps de faire dans l’an­née. J’ai eu une seule se­maine de congé, ce n’est pas as­sez. On a une se­maine en oc­tobre et une pause à Noël. Je vais es­sayer d’al­ler quelque part.» Comme les en­fants gran­dissent, fe­rez-vous un voyage en couple? «Comme j’en ai un qui tra­vaille et deux aux études, ce qui est mer­veilleux, on passe de cinq billets d’avion à deux.» Tu animes Les grat­teux à Ca­nal Vie, est-ce que tu uti­li­se­ras cer­tains trucs ap­pris pen­dant l’émis­sion? «On montre jus­te­ment comment ache­ter ses billets d’avion et le mo­ment où on doit se les pro­cu­rer. Si j’avais su ça il y a

Un disque l’an pro­chain?

20 ans, j’au­rais éco­no­mi­sé beau­coup de sous. Il y a un jour et une heure pré­cise.» Tu par­ti­cipes au disque de Pas­cal Al­lard, est-ce que ça t’a don­né le goût de faire un nou­vel al­bum? «J’avais dé­jà le goût, mais c’est le temps qui me manque. Je veux le faire pen­dant que je suis en­core ca­pable. Je vais le faire l’an pro­chain, je pense.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.