Une jour­née émou­vante pour Ca­ro­line Bou­chard

poUr Ca­ro­line BoU­Chard

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Yves Bou­dreau

On peut voir la co­mé­dienne Ca­ro­line Bou­chard de­puis quelques se­maines dans la co­mé­die té­lé­vi­suelle Dis­cus­sions avec mes pa­rents. Elle a le bon­heur d’in­ter­pré­ter la soeur de Fran­çois Mo­ren­cy.

Pour le rôle, elle a dû se li­vrer à une au­di­tion en com­pa­gnie de l’équipe en­tière: «J’ai pas­sé une au­di­tion avec tous les co­mé­diens qui forment la fa­mille de Fran­çois. J’ai ob­te­nu le rôle de la soeur de Fran­çois. C’est un beau cadeau.» Ca­ro­line se trouve prin­ci­pa­le­ment dans les scènes où il y a des réunions de fa­mille: «On voit plus sou­vent Fran­çois en in­ter­ac­tion avec ses pa­rents. Mais j’ai de belles scènes à jouer, dont une dans la­quelle je pré­sente mon nou­veau chum à mes pa­rents, un an­glo­phone. Comme mes pa­rents ne parlent pas très bien an­glais, ça donne des si­tua­tions très drôles.»

De­puis le 13 sep­tembre der­nier, Ca­ro­line Bou­chard est en tour­née avec Do­ro­thée Ber­ry­man, Sé­bas­tien Dodge, Ma­rie-Ève Pel­le­tier et Étienne Pi­lon pour re­prendre la pièce Les en­fants d’Adam qui avait connu beau­coup de suc­cès l’an der­nier: «Je n’étais pas là quand la pièce a été pré­sen­tée au Mo­nu­ment- Na­tio­nal l’an pas­sé. Je rem­place Anne-Éli­sa­beth Bos­sé qui ne pou­vait pas faire la tour­née cette an­née. Nous irons dans plu­sieurs villes du Qué­bec, mais nous jouons sou­vent dans la grande ré­gion de Montréal.»

C’est im­por­tant pour Ca­ro­line parce qu’elle a une petite fille de deux ans: «Je ne se­rai pas par­tie

«J’étais pas­sa­ble­ment ner­veuse.»

très long­temps. Nous joue­rons deux soirs au Nou­veauB­runs­wick, à Ca­ra­quet et à Monc­ton, mais gé­né­ra­le­ment je vais re­ve­nir tous les soirs à Montréal. La tour­née se ter­mine le 2 no­vembre pro­chain.» En par­lant de sa fille, Ca­ro­line ra­conte qu’elle a vé­cu une grosse émo­tion der­niè­re­ment: «Ma fille n’a que deux ans et elle a com­men­cé la gar­de­rie ré­cem­ment. J’étais pas­sa­ble­ment ner­veuse et émue le pre­mier ma­tin que je l’ai lais­sée, mais je pense que les pa­rents s’en font plus que les en­fants. Tout s’est bien dé­rou­lé à la gar­de­rie.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.