Cé­line Dion: «Je n’ai plus rien à prou­ver»

Vé­ro­nic DiCaire af­firme qu’elle a re­pris le contrôle

Allô Vedettes - - SOMMAIRE -

Un al­bum en an­glais de la chan­teuse de­vrait voir le jour l’an pro­chain. Il est d’ailleurs très at­ten­du par­tout dans le monde. Son der­nier opus, En­core un soir, re­monte à 2016. Au dé­but de sa car­rière, Cé­line sor­tait des al­bums à un rythme plus ra­pide. Con­trai­re­ment à cette époque, et ce de­puis 2003, la star est oc­cu­pée avec ses spec­tacles au Co­los­seum du Cae­sars Pa­lace. L’été pro­chain, elle au­ra en­fin du temps pour réa­li­ser ses pro­jets. Si on en connaît peu sur ceux-ci, on sait qu’ils ne se­ront pas «for­cés» ni faits pour plaire à l’in­dus­trie, à son équipe ou même à son pu­blic. Cé­line ne cherche plus à plaire.

Moins de pres­sion? Il est très pos­sible que Cé­line ait res­sen­ti la pres­sion de la per­for-

C’est le 30 oc­tobre que Cé­line Dion a com­men­cé la sé­rie de spec­tacles qui la condui­ra vers la fin de sa ré­si­dence à Las Ve­gas, en juin 2019. Si plu­sieurs fans ont été sous le choc d’ap­prendre cette nou­velle, d’autres ont hâte de sa­voir ce que la star leur ré­serve. Une chose est ce­pen­dant cer­taine, Cé­line Dion se sent libre de faire ce qui lui plaît. Elle pour­rait for­mer un duo avec le ré­pu­té DJ Da­vid Guet­ta.

mance à une cer­taine époque. Au­jourd’hui, on sent que tout ce­la est der­rière la femme de 50 ans. Bien qu’elle es­père sans doute conti­nuer à com­bler ses fans, elle semble être ren- due à une étape de sa vie où elle fait ce qui la pas­sionne, sans ten­ter de prou­ver quelque chose à l’in­dus­trie. La star a ac­cor­dé une longue en­tre­vue au Las Ve­gas Re­view après une jour­née d’en­re­gis­tre­ment pour son al­bum en pré­pa­ra­tion. «Je pense qu’on y est ar­ri­vés. Je crois que je n’ai plus rien à prou­ver. Lorsque tu n’as plus rien à prou­ver, ça te donne de l’es­pace» ,a dé­cla­ré la chan­teuse. De toute évi­dence, ce sen­ti­ment de li­ber­té lui per­met de créer sans contraintes.

elle Maî­trise la si­tua­tion De­puis la mort de Re­né, on sait que plu­sieurs choses ont chan­gé dans la fa­çon de fonc­tion­ner de l’équipe de Cé­line. D’ailleurs, sans son gé­rant et ma­ri, la chan­teuse s’en sort par­fai­te­ment bien. On sent qu’elle maî­trise sa nou­velle si­tua­tion. Son amie Vé­ro­nic DiCaire, qui l’a cô­toyée cet été puis­qu’elle fai­sait la pre­mière par­tie de son spec­tacle lors de sa tour­née en Asie, a af­fir­mé à l’ani­ma­teur Paul Ar­cand: «Cé­line est en contrôle. Elle n’a pas le choix de l’être. Elle doit s’in­for­mer da­van­tage sur plu­sieurs plans de­puis le dé­part de Re­né et c’est nor­mal. C’est une Cé­line très en forme que j’ai vue cet été, vo­ca­le­ment aus­si, c’était su­per agréable.» Les deux femmes n’ont par contre pas eu beau­coup de temps pour elles. «C’est tel­le­ment un ho­raire de fou. Cé­line était avec sa fa­mille à des en­droits pré­cis, et moi ailleurs. Après le spec­tacle, on n’avait pas le temps de prendre un verre de vin. Mais c’est sou­vent le len­de­main, quand on se voyait pour les tests de son, qu’on pre­nait de nos nou­velles. Aus­si, il ar­ri­vait qu’elle vienne me voir après ma re­pré­sen­ta­tion pour sa­voir com­ment al­lait son pu­blic. C’était ap­pré­cié.»

Vé­ro­nic DiCaire, qui a cô­toyé Cé­line cet été, nous donne des nou­velles de la chan­teuse.

Dans sa vie pro­fes­sion­nelle, elle a en­vie de s’écla­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.