Pla­to­nov amour haine et angles morts, au Théâttre Pros­pe­ro

Allô Vedettes - - ENTREVUE -

Cette adap­ta­tion d’un texte d’An­ton Tche­khov est mise en scène par An­ge­la Kon­rad et jouée par huit in­ter­prètes. Ce texte a émer­gé sans titre, des an­nées après la mort de l’au­teur et sous une forme in­ache­vée. Tche­khov y fait une ob­ser­va­tion mi­nu­tieuse d’une so­cié­té en dé­lin­quance, sus­pen­due entre l’en­nui et le de­ve­nir in­cer­tain, où les in­di­vi­dus se heurtent les uns contre les autres, en res­sen­tant le vide qui les ha­bite. Les re­la­tions fa­mi­liales, le couple, l’amour, le sexe et l’éman­ci­pa­tion fé­mi­nine consti­tuent les thèmes ma­jeurs de cette dra­ma­tur­gie. Voi­là pour­quoi cette oeuvre est en­core d’ac­tua­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.