Ten­sions entre Har­ry et William?

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Luc De­non­court

Il faut dire que la pré­sence du jeune couple au­rait com­plè­te­ment bou­le­ver­sé la vie à l’in­té­rieur du pa­lais. Des proches au­raient même dé­ci­dé de quit­ter l’en­droit, qui se­rait en­va­hi par l’Ou­ra­gan Me­ghan, comme cer­tains sur­nom­me­raient la jeune femme de 37 ans. Voyant ce­la, le couple au­rait pris le par­ti d’al­ler fon­der sa fa­mille ailleurs. Les tour­te­reaux ont donc choi­si ce cot­tage sur le do­maine de Wind­sor, où les pho­tos of­fi­cielles de leur ma­riage avaient été prises au prin­temps der­nier. Ils pour­ront pro­fi­ter de 10 chambres à cou­cher, d’une nur­se­ry et d’une salle de yo­ga. Le pa­lais a d’ailleurs confir­mé l’in­for­ma­tion: «Le duc et la duchesse de Sus­sex, qui se pré­parent à l’ar­ri­vée de leur pre­mier en­fant, vont em­mé­na­ger au cot­tage de Frog­more, sur le do­maine de Wind­sor, au dé­but de l’an­née pro­chaine.»

Se­lon The Sun, Har­ry au­rait dé­ci­dé de dé­mé­na­ger en rai­son de son frère, William: « Har­ry sait qu’il se­ra tou­jours dans l’ombre de William.» Un in­for­ma­teur a même ajou­té qu’il y au­rait de grandes ten­sions entre les frères, qui ont pour­tant été in­sé­pa­rables du­rant une longue pé­riode. Le Dai­ly Mail a confir­mé éga­le­ment cette ru­meur. «Har­ry sait qu’il se­ra tou­jours l’ombre de William et, pen­dant plu­sieurs an­nées, il s’est sen­ti comme la cin­quième roue du car­rosse, sui­vant les traces de son frère et de Kate. Au­jourd’hui, il a sa propre vie et une fa­mille à lui. Il est par­fai­te­ment na­tu­rel de vou­loir être plus in­dé­pen­dant » , a dé­cla­ré un proche de la fa­mille. Même si on parle de ten­sions, d’autres af­firment que ce dé­mé­na­ge­ment a quelque chose de po­si­tif pour la fra­trie: « Ce n’est pas la fin d’une belle re­la­tion, mais le dé­but de quelque chose de nou­veau. Har­ry et William se­ront tou­jours très proches, mais ils n’ont pas à se com­por­ter comme des ju­meaux. » Ajou­tons qu’après des an­nées à faire la fête, Har­ry mène main­te­nant une vie bien ran­gée et se pré­pare pour ac­cueillir le bé­bé.

Me­ghan n’en peut plus En plus de pro­bables ten­sions avec son frère, Har­ry au­rait dé­ci­dé de par­tir pour prendre soin de son épouse, qui est épui­sée. Celle-ci a même an­nu­lé un voyage en Zam­bie afin de res­ter avec sa ma­man, Do­ria. De son cô­té, Har­ry a dé­ci­dé de s’y rendre quand même, mais seule­ment pour deux jours. Se­lon The Sun, Me­ghan au­rait éga­le­ment peur d’at­tra­per le vi­rus Zi­ka: « Me­ghan est épui­sée et a très peur de voya­ger dans un pays où il existe un risque, même mi­neur, de contrac­ter le vi­rus Zi­ka. Ce qui est com­pré­hen­sible.» Comme la duchesse at­tend son pre­mier en­fant et que le vi­rus est dan­ge­reux pour les femmes en­ceintes, Me­ghan n’a pas vou­lu cou­rir ce risque.

Les fu­turs pa­rents, le prince Har­ry et Me­ghan Markle, ont pris la dé­ci­sion de quit­ter le pa­lais de Ken­sing­ton pour al­ler ha­bi­ter à cô­té de Frog­more House. Une ru­meur cir­cule se­lon la­quelle Har­ry ne vou­drait plus vivre près de William.

Quel se­ra le pré­noM du bé­bé? Alors que le mys­tère plane tou­jours sur le pré­nom du fu­tur en­fant du couple royal, le prince Charles a ré­cem­ment fait ses pré­dic­tions lors d’une ré­cep­tion à l’am­bas­sade aus­tra­lienne de Londres: « En pas­sant, mon fils Har­ry m’a dit que, du­rant leur ré­cent sé­jour en Aus­tra­lie, son épouse et lui se sont vu of­frir quelques sug­ges­tions pour le pré­nom de leur fu­tur en­fant, a-t-il dé­cla­ré. Entre nous, je soup­çonne que Ky­lie ou Shane pour­raient être sur la liste.» Se­lon les pa­rieurs, Ar­thur, Vic­to­ria ou en­core Dia­na et Eli­za­beth fi­gu­re­raient en tête de liste des pré­noms.

«Har­ry se­ra tou­jours dans l’ombre de William.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.