An­nie Ville­neuve: des mo­ments ma­giques avec sa fille

Cette an­née, An­nie Ville­neuve pas­se­ra une bonne par­tie du mois de dé­cembre sur la route, dans le cadre d’un spec­tacle consa­cré à Noël. La jeune femme pro­fi­te­ra en­suite de la pé­riode des Fêtes pour vivre la ma­gie de ce temps avec sa pe­tite Léa.

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Luc De­non­court

L.D.: Qu’est-ce qui t’al­lu­mait dans ce pro­jet? A.V.: «Ab­so­lu­ment tout! J’avais le goût de tra­vailler avec Joël Le­gendre et Édith Myers. J’avais en­vie de chan­ter des chan­sons de Noël et de par­ta­ger la scène avec des amis. Pour moi, le temps des Fêtes, c’est la voix de Jo­hanne Blouin, et elle pren­dra part au spec­tacle. J’au­rai éga­le­ment le bon­heur de par­ta­ger la scène avec Mi­chel Lou­vain. Je vais ap­prendre au contact des autres. Je sors aus­si de ma zone de confort. On me fait tur­lu­ter. Ça de­mande beau­coup de tra­vail.» Qu’est-ce que re­pré­sente Noël pour toi? «C’est la cha­leur, même s’il fait froid. On prend le temps de vivre, alors que la vie va tel­le­ment vite. Dans notre fa­mille, même si on est épar­pillés un peu par­tout, on prend le temps. Je veux vivre des mo­ments ma­giques avec Léa et les lui faire vivre long­temps. Ce que mes pa­rents ont réus­si à faire avec nous, je veux le re­créer. Il n’y a pas de lu­tins chez nous. J’aime mieux la ma­gie que les mau­vais coups.» Léa doit te par­ler des lu­tins, non? «C’est sûr qu’elle en en­tend par­ler, mais nous, on a une clé ma­gique. J’en ai as­sez qu’on me mette de la pres­sion avec les lu­tins.» Est-ce que Noël est dif­fé­rent lors­qu’on est ma­man? «Quand on gran­dit, c’est moins ma­gique. On com­prend que la ma­gie re­pose sur nos épaules. Je dois faire re­vivre la ma­gie de Noël à ma fille. C’est tel­le­ment gra­vé dans le fond de mon coeur que je dois lui lais­ser ça. Un jour, elle ra­con­te­ra sa jeu­nesse avec de jo­lies his­toires cha­leu­reuses, sans avoir re­çu des ca­deaux à la tonne, mais plu­sieurs pe­tites sur­prises.» As-tu des pro­jets à l’ho­ri­zon? «J’écris, je com­pose et je ré­flé­chis. Je vais prendre le temps de me re­po­ser, même si j’ai fait un su­per beau voyage en Eu­rope l’été der­nier.» Com­ment s’est dé­rou­lé ce voyage? «C’était ma­gique. Je suis al­lée en Ita­lie et en Grèce. J’ai eu beau­coup de plai­sir. C’était mon pre­mier voyage un peu plus “sac à dos”, avec de la marche.» La tour­née te per­met-elle de prendre le temps de pen­ser à la suite? «Ça ras­sure, la tour­née. Je laisse la porte ou­verte aux contacts que je me fe­rai. On ne sait pas où ça peut me­ner. Je laisse faire les choses. Je suis com­plè­te­ment ou­verte aux pro­po­si­tions.»

«Je veux lui faire vivre la ma­gie de Noël long­temps.»

La chan­teuse a dé­ci­dé de ne pas mon­trer sa fille sur les ré­seaux so­ciaux, si ce n’est que ses pe­tites mains…

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.