S’EN­TRAέNER TOUT EN NETTOYANT

Avenir PaT - Montréal-Est - - LA UNE - NICOLAS LEDAIN nicolas.ledain@tc.tc

Ra­mas­ser des dé­chets en cou­rant, c’est le prin­cipe du plog­ging, une nou­velle pra­tique qui fait beau­coup par­ler d’elle sur les ré­seaux so­ciaux. Au point que les or­ga­ni­sa­teurs du de­mi-ma­ra­thon de la Poin­tede-l’Île ont dé­ci­dé d’en pro­po­ser une séance en pré­vi­sion de leur course du mois d’oc­tobre.

SPORT. Ra­mas­ser des dé­chets en cou­rant, c’est le prin­cipe du plog­ging, une nou­velle pra­tique qui fait beau­coup par­ler d’elle sur les ré­seaux so­ciaux. Au point que les or­ga­ni­sa­teurs du de­mi-ma­ra­thon de la Pointe-de-l’Île ont dé­ci­dé d’en pro­po­ser une séance en pré­vi­sion de leur course du mois d’oc­tobre.

Après avoir lu un ar­ticle consa­cré à un ul­tra-ma­ra­tho­nien qui ra­mas­sait des dé­chets du­rant ses courses, Ca­ro­line Jean a été sé­duite par cette nou­velle ten­dance qui al­lie écologie et sport. Cette ré­si­dente de Ri­vière-des-Prai­ries– Pointe-aux-Trembles fait par­tie du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur du de­mi-ma­ra­thon de la Pointe-de-l’Île et a donc sug­gé­ré d’in­té­grer le plog­ging dans la pré­pa­ra­tion de l’évé­ne­ment qui au­ra lieu le 7 oc­tobre pro­chain. Avec son com­pa­gnon Da­niel Ga­dou­ry, elle a même tes­té cette pra­tique lors d’un en­traî­ne­ment dans le parc-na­ture de la Pointe-aux-Prai­ries il y a quelques jours.

« Nous avons un beau parc, mais il y avait du mé­nage à faire. On a vrai­ment ra­mas­sé beau­coup de dé­chets, c’était im­pen­sable, on s’ar­rê­tait à chaque de­mi-mètre », ex­plique-t-elle.

En 1 h 15 de course, le couple a rem­pli sept gros sacs d’or­dures, ain­si que cinq pe­tits.

« Ça a été très va­lo­ri­sant, car en re­pas­sant au même endroit, on a consta­té le chan­ge­ment. On a la chance d’avoir un bel en­vi­ron­ne­ment, c’est un pri­vi­lège, donc je pense que la moindre des choses quand on voit des dé­chets, c’est de les ra­mas­ser », ajoute Da­niel Ga­dou­ry.

S’ils ont sa­cri­fié la re­cherche de per­for­mance lors de cet en­traî­ne­ment, les deux cou­reurs ne re­grettent pas leur ini­tia­tive qui ren­dra leurs pro­chaines sor­ties spor­tives lar­ge­ment plus agréables.

«C’était dé­gueu, ce n’était vrai­ment pas le fun, mais c’est un beau tra­vail et ça nous a per­mis de nous rendre compte que beau­coup de dé­chets sont je­tés par les gens dans la na­ture », pour­suit Ca­ro­line Jean. Cette der­nière a d’ailleurs l’in­ten­tion d’aler­ter le res­pon­sable d’une chaîne de res­tau­ra­tion si­tuée à proxi­mi­té du parc-na­ture, car de nom­breux go­be­lets et em­bal­lages de son en­seigne ont été re­trou­vés par le couple.

UN « PLOG­GING » COL­LEC­TIF

Convain­cu par la pro­po­si­tion de Ca­ro­line Jean, le co­mi­té du de­mi-ma­ra­thon de la Pointe-de-l’Île a ac­cep­té d’in­clure une pre­mière séance de plog­ging dans la pré­pa­ra­tion de la course. Alors qu’une cor­vée de net­toyage

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Deux cou­reurs de RDP-PAT ont tes­té cette pra­tique de ra­mas­sage de dé­chets en cou­rant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.