Si­tua­tion cri­tique dans l’Est

Les CHSLD en mau­vais état

Avenir PaT - Montréal-Est - - LA UNE - AMÉ­LIE GAMACHE ame­lie.gamache@tc.tc

SANTÉ Ce sont 54% des CHSLD de l’est de Mon­tréal qui sont dans un état « in­adé­quat » ou « cri­tique », soit plus du double de la moyenne qué­bé­coise, se­lon le pre­mier bi­lan com­plet de l’état des bâ­ti­ments du sec­teur de la santé au Qué­bec.

Le rap­port, pro­duit pour le Conseil du Tré­sor et dé­voi­lé par Ra­dio-Ca­na­da, est ac­ca­blant, et ré­vèle des dis­pa­ri­tés im­por­tantes entre les ré­gions. Sur l’île de Mon­tréal en son en­semble, 32% des CHSLD sont en mau­vais ou très mau­vais état.

Au Centre in­té­gré uni­ver­si­taire de santé et de ser­vice so­ciaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-Mon­tréal, qui re­groupe les éta­blis­se­ment de santé si­tués à l’est de la rue d’Iber­ville jus­qu’à la pointe de l’île, on se montre « peu sur­pris».

«Nous nous at­ten­dions à voir plu­sieurs éta­blis­se­ment ob­te­nir les cotes D (in­adé­quat) et E (cri­tique), vu la vé­tus­té de nos ins­tal­la­tion. La sur­prise vient de la quan­ti­té : plus de la moi­tié de nos 26 CHSLD, ce­la m’a pa­ru beau­coup », confie son pdg, Yvan Gen­dron.

Les CHSLD ne sont pas les seuls éta­blis­se­ments à avoir un be­soin criant d’in­ves­tis­se­ments : des éta­blis­se­ments hos­pi­ta­liers, dont l’Hô­pi­tal Ro­se­mont, l’Hô­pi­tal de soin psy­chia­trique de l’est de Mon­tréal et l’Hô­pi­tal San­ta Ca­bri­ni, fi­gurent éga­le­ment au pal­ma­rès de la honte.

DES INS­TAL­LA­TIONS DÉSUÈTES

Paul Bru­net, pré­sident du Conseil pour la pro­tec­tion des ma­lades, cache mal sa co­lère face à la si­tua­tion. « Les ré­gions plus pro­blé­ma­tiques se concentrent soit dans les ré­gions ou dans les sec­teurs pauvres, comme l’est de Mon­tréal. C’est tris­te­ment pa­thé­tique que les gens par­mi les plus dé­mu­nis soient hé­ber­gés dans les lieux les plus hon­teux de l’état. »

Toits qui coulent, murs cra­qués, pro­blé­ma­tiques de moi­sis­sures et de mousse, as­cen­seurs man­quants, sor­ties de se­cours en nombre in­suf­fi­sant, les pro­blèmes re­le­vés par l’or­ga­nisme sont nom­breux.

Se­lon M. Bru­net, ce sont près de 10 000 per­sonnes dans la pro­vince « qui sont pré­sen­te­ment hé­ber­gées par l’État dans des condi­tions non­sé­cu­ri­taires, des lieux qui mé­ritent tel­le­ment de tra­vaux qu’ils pour­raient s’agir de les dé­mo­lir et d’en construire d’autres. » L’ave­nir du bâ­ti­ment du CHSLD Ni­co­let est d’ailleurs re­mis en ques­tion.

Un constat que ne nie pas Yvan Gen­dron, même s’il se montre op­ti­miste tant qu’à la ca­pa­ci­té à re­dres­ser la si­tua­tion sur son ter­ri­toire. « On a re­çu 35% des en­ve­loppes pro­vin­ciales, ce­la dé­montre la vé­tus­té. Mais ces fonds pré­vus par Qué­bec sont suf­fi­sants, et j’ai confiance de ne plus voir des CHSLD co­tés D ou E d’ici 2020. Du moins pour 90-95% d’entre eux. »

DES TRA­VAUX EN COURS

En 2015, une en­ve­loppe de 78 M$ a été ac­cor­dée au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-Mon­tréal, une somme s’ajou­tant aux 12 M$ an­nuel­le­ment ac­cor­dés à cette fin pour l’en­semble des 43 éta­blis­se­ments du ter­ri­toire. De cette somme, 24 M$ se­ront ré­ser­vés pour les CHSLD.

Des tra­vaux ont dé­jà débuté de­puis l’an der­nier, entre autres au CHSLD Po­lo­nais Ma­rie Cu­rie Sk­lo­dows­ka et au CHSLD Ro­bert-Cliche. « On est dans les bal­bu­tie­ments : on a en­ga­gé des conseillers en bâ­ti­ments, in­dique M. Gen­dron. Ce­la se met en place, mais ça va al­ler en aug­men­tant dans les 2 pro­chaines an­nées. On a un plan de match sur l’en­semble de ces bâ­ti­ments-là ». Les tra­vaux de­vraient se faire en pa­ral­lèle sur la ving­taine de bâ­ti­ments tou­chés, dont les 15 CHSLD.

Les ré­no­va­tions de l’Hô­pi­tal Mai­son­neu­veRo­se­mont et du Pa­villon Ro­se­mont mo­no­po­lisent à eux seuls 40 M$.

DES LIEUX MAL ADAP­TÉS

Mais ré­gler les pro­blèmes phy­siques des bâ­ti­ments n’est pas le seul dé­fi. « La mise aux normes des bâ­ti­ments, c’est autre chose. Si on veut, par exemple, que tous les ré­si­dents soient dans des chambres simples, s’ils le dé­si­rent, c’est un autre en­jeu sup­plé­men­taire, ad­met le pdg du CIUSSS de l’Est-de-l’Île. Même si le gou­ver­ne­ment in­ves­tis­sait, il fau­drait construire d’autres bâ­ti­ments, al­ler vers le pri­vé, peu im­porte. Les bâ­ti­ments ne peuvent pas être trans­for­més tant que ça. »

Le pré­sident du Conseil pour la pro­tec­tion

des ma­lades ne croit d’ailleurs pas à l’amé­lio­ra­tion as­su­rée par Qué­bec. « Ceux qui disent que les choses s’amé­liorent, j’ai­me­rais les em­me­ner sur le ter­rain. Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu de tra­vaux. Mais ce sont des lieux mal adap­tés, des chambres trop pe­tites, dans des uni­tés avec des cor­ri­dors trop étroits dont le moindre chan­ge­ment de couche crée une odeur nau­séa­bonde dans toute l’uni­té. »

Paul Bru­net af­firme re­ce­voir ré­gu­liè­re­ment des té­moi­gnages à l’ef­fet que des ré­si­dents n’ont pas été la­vés de­puis un cer­tain temps, doivent sau­ter des re­pas et ne re­çoivent pas les soins den­taires né­ces­saires. « Quand on a mal aux dents, on donne des pi­lules an­ti-dou­leur, quelle honte! »

Luc Beau­re­gard, pré­sident du syn­di­cat des tech­ni­ciens et pro­fes­sion­nels du CIUSSS de l’est de l’île de Mon­tréal, qui re­groupent entre autres les tra­vailleurs so­ciaux, psy­cho­logues et er­go­thé­ra­peutes, dé­plore éga­le­ment la si­tua­tion. « Il manque de res­sources. Quand il est pos­sible de ne pas rem­pla­cer, on ne le fait pas, ce qui cause une sur­charge de tra­vail pour les col­lègues. C’est par­ti­cu­liè­re­ment pro­blé­ma­tique chez les tech­no­logues en ra­dio­lo­gie et les tra­vailleurs so­ciaux. Il y a ac­tuel­le­ment plus de 400 sa­la­riés en ar­rêt de tra­vail. »

Les tra­vaux en cours, iro­ni­que­ment, com­pliquent la si­tua­tion. Les usa­gers des uni­tés tem­po­rai­re­ment fer­mées pour les tra­vaux doivent être trans­fé­rés ailleurs, et des ré­si­dents ont été éva­cués, ag­gra­vant ain­si la liste d’at­tente pour être lo­gés en soin de longue du­rée, qui compte dé­jà 3000 noms.

Jo­sie Desma­rais

Le CHSLD Ni­co­let né­ces­site des in­ves­tis­se­ments de plus de 9M$

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.