Une pas­sion pour les voi­tures

Biographies Collection - - Chronologie -

Après avoir of­fert une pre­mière Ca­dillac rose à sa mère, El­vis achète un nombre im­pres­sion­nant de « Cad­die» de toutes les cou­leurs ain­si que des Lin­coln Con­ti­nen­tal. Au dé­but des an­nées 1960, il se fait per­son­na­li­ser une Cad­die en or par George Bar­ris de Hol­ly­wood: pein­ture or, gar­ni­tures or avec, à l’in­té­rieur, une té­lé en or, des disques d’or et autres gad­gets. Elle se trouve au Temple de la re­nom­mée de la mu­sique coun­try à Na­sh­ville, et nom­breux sont les mor­dus qui ac­courent la voir.

Une autre voi­ture spé­ciale est sa Mer­cedes à six portes, qu’il laisse à l’aé­ro­port de Los An­geles ou loue à des cé­lé­bri­tés. Il s’en sert aus­si pour cir­cu­ler à Las Ve­gas. En Al­le­magne, on lui donne une BMW Sport. Il pos­sède plu­sieurs voi­tures Stutz, de belles ita­liennes fa­bri­quées à la main. George Bar­ris per­son­na­lise aus­si pour lui un au­to­bus pour les tour­nées, un moyen de trans­port qu’il pré­fère à l’avion. L’in­té­rieur est confor­table et rouge! Ce bus sert à par­cou­rir la dis­tance entre Mem­phis et Hol­ly­wood.

Les mo­tos oc­cupent aus­si une grande place dans le coeur – et les ga­rages – du King, qui fa­vo­rise les Har­ley-Da­vid­son, mais il achète aus­si des Triumph Bon­ne­ville. S’ajoutent à sa liste de jou­joux des voi­tures à trois roues, des go-karts, des voi­tu­rettes de golf, une Rolls-royce noire et une Pan­ter­ra jaune!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.