Ins­pi­rante Sa­rah-jeanne La­brosse

Biographies Collection - - Sommaire -

ne Co­mé­dien de , spor­tive re­con­nue tri­co­teuse haut ni­veau, pa­role nelle, porte- pro­fes­sion jeunes… au­près des im­pli­quée y a quelque Est-ce qu’il la belle chose que ne sait Sa­rah-jeanne pas faire?

N ée le 16 août 1991 dans la ville de Re­pen­ti­gny et ca­dette de deux frères – Alexandre et Ja­son –, Sa­rah-jeanne sait dès l’âge de trois ans qu’elle veut de­ve­nir co­mé­dienne. Mais elle de­vra pa­tien­ter jus­qu’à ses sept ans avant que son père, Alan La­brosse, et sa mère, Chan­tal Des­ro­siers, ne se dé­cident fi­na­le­ment à l’ins­crire dans une agence pour en­fants ac­teurs.

Sa car­rière est lan­cée

La jeune fille com­mence alors à pas­ser des au­di­tions et à ap­pa­raître dans des pu­bli­ci­tés. Son ta­lent est in­dé­niable et, la même an­née, elle dé­croche son pre­mier rôle à la télé, dans la sé­rie Le volcan tran­quille. Elle de­vra tou­te­fois at­tendre cinq ans avant d’ob­te­nir son deuxième rôle, dans le film Un

été avec les fan­tômes. C’est à ce mo­ment que sa car­rière prend réel­le­ment son en­vol, au Qué­bec comme à l’in­ter­na­tio­nal. Au­jourd’hui, âgée d’à peine 25 ans, celle qui a joué dans une di­zaine de films (du dra­ma­tique Au­rore au tré­pi­dant Bon Cop, Bad Cop), une quin­zaine de té­lé­sé­ries

( Tra­fic hu­main, Uni­té 9, Le cha­let et Les pays d’en haut, pour ne nom­mer que celles-là) et plu­sieurs sé­ries Web, en plus d’avoir fait du dou­blage pour près d’une cen­taine de films et ga­gné de nom­breux prix au Ga­la Ar­tis et à KARV, l’an­ti.ga­la, compte as­su­ré­ment par­mi les grands de sa gé­né­ra­tion! Alors, qu’est-ce qu’on pour­rait bien sou­hai­ter à Sa­rah-jeanne La­brosse pour l’ave­nir? «Faire le mé­tier de co­mé­dienne toute ma vie» , a dé­cla­ré la prin­ci­pale in­té­res­sée en en­tre­vue avec le

ma­ga­zine 7 Jours. «J’ai trou­vé ma pas­sion alors que j’étais jeune, et ça me fe­rait vrai­ment de la peine de ne pas pou­voir la vivre en­core long­temps» , a-t-elle conclu.

Avec sa mère. Pho­to pu­bliée sur Ins­ta­gram lors de son an­ni­ver­saire: «Bonne fête mom! Je pars tel­le­ment avec une lon­gueur d’avance de t’avoir comme mo­dèle, comme amie, comme ma­man. J’avais en­vie de te cé­lé­brer pu­bli­que­ment parce que moi, c’est beau­coup...

Qui d’autre pour­rait avoir au­tant de style pen­dant une par­tie de ba­se­ball?

La pré­fé­rez-vous en mode sé­rieuse ou gla­mour?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.