Or­ni­tho

... et les fau­cons, les en­gou­le­vents et les pics. Voi­ci comment vous pou­vez col­la­bo­rer avec les scien­ti­fiques à me­su­rer la san­té des po­pu­la­tions d’oi­seaux.

Biosphere - - Contents - Par Da­vid Bird

Comp­ter les cor­neilles... et les fau­cons, les hi­ron­delles et les pics. Vous aus­si pou­vez contri­buer à me­su­rer en conti­nu la san­té des po­pu­la­tions d’oi­seaux

Si vous vous adon­nez à l’or­ni­tho­lo­gie dans la na­ture ou dans le confort de votre sa­lon ou de votre jar­din, vous n’êtes pas une ex­cep­tion. Se­lon des son­dages que j’ai consul­tés, on comp­te­rait près de 50 mil­lions d’or­ni­tho­logues ama­teurs en Amé­rique du Nord.

Mais en dé­pit de toute cette at­ten­tion et de tout cet amour, nos oi­seaux sont en dif­fi­cul­té... en grave dif­fi­cul­té. Plu­sieurs mil­liards d’oi­seaux, de 450 es­pèces, ré­sident au Ca­na­da, mais leurs po­pu­la­tions ont dé­cli­né de 12 % de­puis 1970 (date à la­quelle on a com­men­cé à les re­cen­ser pour de bon). Pas moins de 66 de nos es­pèces d’oi­seaux sont of­fi­ciel­le­ment clas­sées comme me­na­cées ou en voie d’ex­tinc­tion par le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral. Si nous vou­lons les conser­ver comme ac­teurs de nos pay­sages ca­na­diens, nous avons be­soin de bien me­su­rer leur si­tua­tion pour dé­ployer des ac­tions ef­fi­caces de ges­tion et de conser­va­tion. Et comme en toutes choses, la pré­ven­tion coûte beau­coup moins cher que la ré­pa­ra­tion.

Et c’est ici que vous in­ter­ve­nez : vous vou­lez com­bi­ner vos plai­sirs or­ni­tho­lo­giques et une contri­bu­tion utile?

Joi­gnez les rangs de la science ci­toyenne, en crois­sance par­tout dans le monde. Voi­ci quelques conseils sur des par­ti­ci­pa­tions pos­sibles.

Fee­derWatch

Si vous faites par­tie des mil­lions de ci­toyens qui nour­rissent les oi­seaux, vous pour­riez col­la­bo­rer au pro­jet Fee­derWatch, te­nu chaque hi­ver. Pi­lo­té conjoin­te­ment par le La­bo­ra­toire d’or­ni­tho­lo­gie de Cor­nell et Études d’oi­seaux Ca­na­da, ce pro­gramme ir­rem­pla­çable per­met aux scien­ti­fiques d’ob­ser­ver les ten­dances à long terme des po­pu­la­tions d’oi­seaux à par­tir de l’analyse des don­nées pro­duites par vous en no­tant les vi­si­teurs de vos man­geoires entre no­vembre et avril. Si vous pré­fé­rez vous joindre à une ac­ti­vi­té ponc­tuelle, participez au Grand dé­nom­bre­ment d’oi­seaux te­nu chaque an­née en fé­vrier par le La­bo de Cor­nell et la So­cié­té na­tio­nale Au­du­bon. Pas­sez par le site bird­sca­na­da.org pour des in­for­ma­tions en fran­çais ou en­core par au­du­bon.org.

Re­cen­se­ment des oi­seaux de Noël

Pen­dant les fêtes d’hi­ver, vous pour­riez vous ins­crire au Re­cen­se­ment des oi­seaux de Noël dans votre ré­gion (aus­si sur bird­sca­na­da.org). Il s’agit sim­ple­ment de comp­ter les oi­seaux pré­sents pen­dant une pé­riode don­née de 24 heures. Il n’est pas né­ces­saire d’être un or­ni­tho­logue pa­ten­té pour par­ti­ci­per; tous les yeux et toutes les oreilles sont les bien­ve­nus.

eBird

Si vos avez de plus grandes am­bi­tions or­ni­tho­lo­giques, vous pour­riez re­layer vos ob­ser­va­tions sur eBird. Lan­cé en 2002 par le La­bo de Cor­nell, eBird a ré­vo­lu­tion­né la fa­çon dont les scien­ti­fiques com­pilent les ob­ser­va­tions d’oi­seaux dans le monde en­tier et éta­blissent des cor­ré­la­tions entre l’évo­lu­tion des po­pu­la­tions d’oi­seaux, leur dis­tri­bu­tion, les chan­ge­ments cli­ma­tiques et d’autres fac­teurs. L’ap­pli­ca­tion de­mande la maî­trise de cer­taines ha­bi­le­tés sur té­lé­phone in­tel­li­gent ou sur ta­blette. Soyez aver­ti : ça peut de­ve­nir une ob­ses­sion! Vi­si­tez ebird.org.

NestWatch

Si vous ai­mez je­ter un oeil dans des nids, alors le pro­gramme NestWatch du La­bo de Cor­nell pour­rait vous in­té­res­ser. En sui­vant l’évo­lu­tion des nids de votre voi­si­nage — ponte, cou­vai­son, éclo­sion, sur­vie des oi­sillons —, vous four­nis­sez aux scien­ti­fiques des don­nées pré­cieuses sur le suc­cès de ni­di­fi­ca­tion de di­verses es­pèces. Re­cher­chez nestwatch.org.

Il existe en­core bien d’autres ca­naux de science ci­toyenne pour ve­nir en aide aux oi­seaux. Vous pou­vez entre autres ins­tal­ler des ni­choirs se­lon les be­soins de di­verses es­pèces, par­ti­ci­per à des dé­nom­bre­ments lo­caux d’oi­seaux de proie ou en­core contri­buer aux Re­le­vés des oi­seaux ni­cheurs ou à l’At­las des oi­seaux de votre pro­vince. Et le simple fait de rap­por­ter des bagues nu­mé­ro­tées ou co­lo­rées au Bu­reau des ba­guages d’oi­seaux d’En­vi­ron­ne­ment Ca­na­da pro­cure une aide in­es­ti­mable au tra­vail des scien­ti­fiques... et aux oi­seaux qui en bé­né­fi­cient ul­ti­me­ment.

Alors, ren­dez-vous un grand ser­vice et co­piez cette page pour l’épin­gler sur votre fri­go ou ajou­tez ces liens à vos si­gnets pour vous rap­pe­ler de par­ti­ci­per à la science ci­toyenne. Tous les ef­forts comptent.

Vous vou­lez com­bi­ner vos plai­sirs or­ni­tho­lo­giques et une contri­bu­tion utile? Joi­gnez les rangs de la science ci­toyenne, en crois­sance par­tout dans le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.