L’ac­tua­li­té de la re­cherche

Biosphere - - Dépêches -

Une étude conclut que les oi­seaux migrent pour équi­li­brer leur éner­gie

Une nou­velle étude pu­bliée dans Na­ture Eco­lo­gy & Evo­lu­tion dé­montre que la mi­gra­tion des oi­seaux a pour ob­jet de pré­ser­ver l’équi­libre entre la consom­ma­tion et la dé­pense d’éner­gie. En ana­ly­sant les don­nées sur les mou­ve­ments de 15 % d’es­pèces mi­gra­toires par­tout dans le monde et en re­pro­dui­sant vir­tuel­le­ment ces don­nées, des cher­cheurs bri­tan­niques ont pu dé­mon­trer que les oi­seaux qui migrent le font pour op­ti­mi­ser leur « bud­get éner­gie » face aux chan­ge­ments de sai­son et à la com­pé­ti­tion d’autres es­pèces. C’est la pre­mière étude qui s’at­tache à trou­ver une mo­ti­va­tion à la mi­gra­tion de toutes les es­pèces mi­gra­toires. Ren­sei­gnez-vous dans na­ture.com

Des nou­veaux lacs dans l’Arc­tique ca­na­dien

Deux nou­veaux lacs très sa­lés ont été dé­cou­verts sous les gla­ciers dans l’Ex­trême-Arc­tique. D’un dia­mètre entre cinq et huit ki­lo­mètres, ces lacs sont en­fouis sous

500 mètres de glace, ce qui si­gni­fie que, pour qu’ils res­tent li­quides, leur te­neur en sel doit être très éle­vée. Ces lacs in­fra­gla­ciaires, les pre­miers à être dé­cou­verts dans l’Arc­tique ca­na­dien, pour­raient conte­nir des mi­crobes uniques. C’est pen­dant un ba­layage ra­dar de la ca­lotte gla­ciaire de De­von qu’ils ont été re­pé­rés. Pour plus d’in­for­ma­tions, vi­si­tez scien­ce­mag.org.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.