ES­PÈCES FAS­CI­NANTES

Biosphere - - L’arctique Canadien -

Vi­si­tez Faune et flore du pays (ffdp.ca) pour en ap­prendre da­van­tage

LE BOEUF MUS­QUÉ Ovi­bos mo­scha­tus

on croit que l’es­pèce est ve­nue par le dé­troit de Bé­ring il y a 90 000 ans brise la croûte de neige avec sa tête quand elle de­vient trop dure pour la cas­ser avec ses pattes car­rure tra­pue et com­pacte, hau­teur de la poi­trine hu­maine, les mâles adultes pèsent de 270 à 315 kg gé­né­ra­le­ment lent dans ses mou­ve­ments, mais peut cou­rir et grim­per avec agi­li­té sa laine, ap­pe­lée qi­viut, est plus ré­sis­tante et huit fois plus chaude que celle des mou­tons, mais plus fine que du ca­che­mire; elle tombe lors de la mue du mi­lieu de l’été; une couche de poils raides re­couvre la laine se dé­place en grandes hardes mixtes en hi­ver; celles-ci se di­visent en pe­tits groupes à la sai­son des amours la ma­jo­ri­té des ovi­bos ca­na­diens se trouvent dans les îles de l’Arc­tique, par­ti­cu­liè­re­ment Banks et Vic­to­ria sous la pro­tec­tion du gou­ver­ne­ment ca­na­dien de­puis 1917; comme l’es­pèce a connu un cer­tain ré­ta­blis­se­ment, la chasse tra­di­tion­nelle des Inuits a été au­to­ri­sée de nou­veau sta­tut se­lon l’UICN : peu pré­oc­cu­pant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.