J’ai flan­ché pour mon mé­de­cin

Coquine - - EN VRAC -

ROXANNE, 29 ANS

J’ai un nou­veau mé­de­cin de fa­mille de­puis en­vi­ron un an.

Il a tout pour lui: il est beau, gen­til et at­ten­tion­né en­vers ses pa­tients. Tout pour faire cra­quer une femme fi­na­le­ment! Même si je sais qu’il ne se pas­se­ra rien entre nous, vu son code de dé­on­to­lo­gie, je tente ma chance chaque fois en lui fai­sant les yeux doux et en af­fi­chant mon plus beau sou­rire. Rien de dé­pla­cé, juste un peu de sé­duc­tion, ça ne fait de mal à per­sonne. Mais me voi­là éprise de lui: je pense à lui constam­ment et me trouve de «faux bo­bos» pour al­ler le voir. De son cô­té, j’ai su qu’il était cé­li­ba­taire, ce qui ne fait qu’aug­men­ter mon dé­sir. Je pense chan­ger de mé­de­cin et lui don­ner mon nu­mé­ro de té­lé­phone la pro­chaine fois!

Je vois un homme de­puis trois se­maines en­vi­ron et nous avons dé­ci­dé un soir de pas­ser aux choses sé­rieuses. Je l’in­vite donc chez moi et mets de l’am­biance pour aug­men­ter la cha­leur dans la place. Tout va bien, la chi­mie entre nous deux opère à mer­veille. Il com­mence à me ca­res­ser et j’adore comment il le fait. Je m’aban­donne to­ta­le­ment à lui. Vient en­suite le temps des pré­li­mi­naires, ou plus spé­cia­le­ment, l’heure du cun­ni­lin­gus. Je ne sais pas si c’est la po­si­tion al­lon­gée sur le dos qui me donne des bal­lon­ne­ments, mais je sens que mon in­tes­tin tra­vaille de toutes ses forces. Or, à un mo­ment don­né, un gaz se pointe et je suis in­ca­pable de le re­te­nir. Ré­sul­tat: je lui ai lâ­ché une grosse fla­tu­lence si­len­cieuse en plein vi­sage. Même moi, j’avais de la dif­fi­cul­té à ne pas me bou­cher le nez, tel­le­ment le gaz avait fer­men­té. Le pauvre homme est de­ve­nu vert de dé­goût. Bien qu’il ait ar­rê­té le cun­ni­lin­gus en cours, nous avons vrai­ment ri (même si j’étais rouge de honte) et avons conti­nué la re­la­tion en­ta­mée. On peut main­te­nant dire que l’étape de me «lâ­cher lousse» de­vant lui est faite!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.