MAS­CA­RA AVEC FIBRES

Coup de Pouce - - STYLE -

Chaque mois, l’équipe de Coup de pouce teste deux pro­duits si­mi­laires dans deux gammes de prix.

ÉCO­NO­MIQUE (14,99 $, en phar­ma­cie et grande sur­face).

«L’idée

d’uti­li­ser un mas­ca­ra avec fibres m’ef­frayait, mais j’ai été ras­su­rée quand j’ai ap­pli­qué ce­lui-ci pour la pre­mière fois. Mes cils n’ont pas été alour­dis par le pro­duit, ce qui m’a agréa­ble­ment sur­prise. Mal­gré le ré­sul­tat sa­tis­fai­sant, je ne vois pas de dif­fé­rence mar­quée entre ce mas­ca­ra en­ri­chi de fibres et un mas­ca­ra or­di­naire.»

— San­drine

«Je

ne suis pas fan des mas­ca­ras à double em­bout, mais ce­lui-ci a vrai­ment sa rai­son d’être: la pre­mière couche ap­porte vo­lume et dé­fi­ni­tion et la se­conde sert à al­lon­ger les cils par l’ajout de fibres. Seul dé­faut: sa te­nue n’est pas ex­tra. Vaut mieux l’évi­ter si on pré­voit faire une

in­tense.» ac­ti­vi­té — Isa­belle

HAUT DE GAMME MAS­CA­RA DIORSHOW (36 $, aux comp­toirs Dior).

«L’ef­fet

al­lon­geant de ce mas­ca­ra est in­dé­niable. Il dé­fi­nit les cils avec fi­nesse, mais on est loin de l’ef­fet ajout de cils an­non­cé. Je n’ai pas sen­ti ma frange plus four­nie, ce qui ne m’a tou­te­fois pas em­pê­chée d’ap­pré­cier le fi­ni de ce mas­ca­ra et le “oumph” qu’il

re­gard.» a don­né à mon

— San­drine

«C’est

en mul­ti­pliant les couches de mas­ca­ra qu’on voit vrai­ment une dif­fé­rence: les cils sont plus longs, vo­lu­mi­neux et très bien dé­fi­nis. Je di­rais que c’est l’al­lié de celles qui veulent une frange four­nie sans l’ef­fet “cils de pou­pée”. Sa te­nue est im­pec­cable — au­cune ba­vure après en­traî­ne­ment in­tense — et il est of­fert en di­verses cou­leurs.»

— Isa­belle

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.