LES BIEN­FAITS DES HUILES

Coup de Pouce - - MA VIE -

HUILES ES­SEN­TIELLES

On peut choi­sir une huile es­sen­tielle pour trai­ter un symp­tôme pré­cis, qu’il soit d’ordre phy­sique ou émotionnel, ou tout sim­ple­ment parce qu’on en aime l’odeur. Elle s’ajoute dans presque toutes les re­cettes (à no­ter qu’il y a cer­taines contre-in­di­ca­tions pour les en­fants ain­si que les femmes en­ceintes et al­lai­tantes). Voi­ci quelques exemples:

CITRONNELLE: dé­odo­rante, an­ti-in­flam­ma­toire, ré­pul­sive à l’égard des in­sectes

LA­VANDE VRAIE: cal­mante, ci­ca­tri­sante, an­ti-in­flam­ma­toire

MENTHE POI­VRÉE: anes­thé­siante, ra­fraî­chis­sante, sti­mu­lante

TEA TREE: an­ti­bac­té­rienne, an­ti­fon­gique, an­ti­vi­rale.

HUILE DE CO­CO

L’huile de co­co est uti­li­sée no­tam­ment dans les baumes à lèvres, les beurres cor­po­rels ain­si que les sa­vons pour ses pro­prié­tés nour­ris­santes, émol­lientes et ci­ca­tri­santes. Dans les den­ti­frices, elle contri­bue au blan­chi­ment des dents, à la pré­ven­tion de la ca­rie et de la plaque den­taire. Grâce à son ac­tion bac­té­ri­cide, elle li­mite l’ap­pa­ri­tion des odeurs lorsqu’elle est em­ployée dans les dé­odo­rants.

HYDROLATS

Les eaux dis­til­lées aro­ma­tiques, qui sont un vrai plai­sir pour le nez, ont aus­si des pro­prié­tés hy­dra­tantes. Moins concen­trées que les huiles es­sen­tielles, elles peuvent être uti­li­sées sans sou­ci par les femmes en­ceintes et al­lai­tantes ain­si que les en­fants. Voi­ci quelques exemples:

BLEUET: an­ti-in­flam­ma­toire et to­ni­fiante

FLEUR D’ORAN­GER OU NÉROLI: adou­cis­sante et ré­gé­né­rante

HAMAMÉLIS: as­trin­gente et apai­sante

ROSE DE DA­MAS: to­ni­fiante et an­ti­ride.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.