15 DES­TI­NA­TIONS À DÉ­COU­VRIR EN 2019

OÙ ET QUAND PAR­TIR POUR ÉVI­TER COHUE ET MAU­VAIS TEMPS? VOI­CI 15 DES­TI­NA­TIONS HORS QUÉ­BEC À CONSI­DÉ­RER POUR VOS PRO­CHAINES VA­CANCES.

Coup de Pouce - - SOMMAIRE - Par Ma­rie-Ju­lie Ga­gnon

ARI­ZO­NA, ÉTATS-UNIS À vi­si­ter en mars

Si vous sou­hai­tez fuir la neige, mais ne cher­chez pas la ca­ni­cule, l’Ari­zo­na est à consi­dé­rer. À Phoe­nix, il fait gé­né­ra­le­ment de 13 à 26 °C à cette pé­riode de l’an­née. Il y a, bien sûr, l’in­con­tour­nable Grand Ca­nyon, mais aus­si Red Moun­tain, où ont été tour­nées de nom­breuses scènes de wes­tern, l’Apache trail et les monts de la Su­per­sti­tion.

MEXIQUE À vi­si­ter en no­vembre

Par­tout au pays, on cé­lèbre la Dia de los Muer­tos – la fête des Morts – les 1er et 2 no­vembre (par­fois un peu avant, comme à Xca­ret). Les Mexi­cains érigent des au­tels aux cou­leurs vives et rendent hom­mage aux dé­funts.

L’OUEST CA­NA­DIEN À vi­si­ter en juillet

Juillet est le mois où il pleut le moins dans l’an­née à Van­cou­ver. La tem­pé­ra­ture dé­passe ra­re­ment les 24 °C. Pour pro­fi­ter plei­ne­ment des pay­sages ma­gni­fiques de l’Ouest du pays, on voyage en train de Jas­per à Van­cou­ver avec Via Rail ou de Banff à Van­cou­ver avec Ro­cky Moun­tai­neer.

BUE­NOS AIRES, AR­GEN­TINE À vi­si­ter en no­vembre

Cap sur le prin­temps ar­gen­tin! Dans la ca­pi­tale mon­diale du tan­go, il ne faut pas man­quer les mi­lon­gas (qui dé­si­gnent à la fois le type de soi­rée et le lieu de la danse). Le quar­tier San Tel­mo, à l’ar­chi­tec­ture Belle Époque, vaut le dé­tour. Il faut ab­so­lu­ment vivre l’ex­pé­rience du Grand Tin­ta­marre, à Caraquet, une fois dans sa vie. Le 15 août, fête na­tio­nale des Aca­diens, des mil­liers de fran­co­phones font du bruit pour rap­pe­ler qu’ils se tiennent tou­jours de­bout. À com­bi­ner avec une es­ca­pade au bord de la mer, à Shé­diac ou à Cap-Pe­lé!

GUA­DE­LOUPE À vi­si­ter en fé­vrier

La sai­son sèche de la Gua­de­loupe, des­ti­na­tion de rêve aux An­tilles, se dé­roule de jan­vier à juin. Le reste de l’an­née, les orages di­lu­viens pour­raient gâ­cher votre plai­sir. Bon à sa­voir: le trans­por­teur à bas prix Nor­we­gian Airlines offre main­te­nant des vols vers Pointe-à-Pitre en par­tance de Mon­tréal.

NANTES, FRANCE À vi­si­ter en mai

Le prin­temps est un mer­veilleux mo­ment pour vi­si­ter l’Eu­rope, dont la France. La tem­pé­ra­ture est clé­mente et l’on peut se ba­la­der sans croi­ser trop de tou­ristes. À Nantes, on fait es­cale au châ­teau des ducs de Bre­tagne et, à La Ci­gale, bras­se­rie art nou­veau, on s’émer­veille de­vant Les Ma­chines de l’île, qui rap­pellent les mondes in­ven­tés de Jules Vernes, na­tif de la ville, ain­si que l’uni­vers mé­ca­nique de Léo­nard de Vin­ci.

POR­TU­GAL À vi­si­ter en avril

De­puis quelques an­nées, le Por­tu­gal connaît un tel suc­cès qu’Air Tran­sat a dé­ci­dé d’of­frir des vols toute l’an­née. En avril, on évite les foules de l’été et on pro­fite d’une tem­pé­ra­ture os­cil­lant au­tour de 21 °C.

TAN­ZA­NIE À vi­si­ter en sep­tembre

La pé­riode idéale pour vi­si­ter la Tan­za­nie est de juin à oc­tobre, pen­dant la sai­son sèche. Les parcs du nord donnent l’im­pres­sion de plon­ger dans l’uni­vers du Roi Lion. On re­tombe en en­fance sur-le-champ! On con­clut le voyage en fai­sant le lé­zard sur les plages de Zan­zi­bar.

PRAGUE, RÉ­PU­BLIQUE TCHÈQUE À vi­si­ter en juin

On s’y rend pour l’his­toire, l’ar­chi­tec­ture, les oeuvres de Da­vid Černý, dis­sé­mi­nées aux quatre coins de la ville, et l’éton­nante «Mai­son qui danse» de Frank Geh­ry et Vla­do Mi­lu­nic. Juin est fan­tas­tique: il y fait beau et il est en­core pos­sible d’avoir le pont Charles, construit au XIVe siècle, rien que pour soi (ou presque) en ma­ti­née.

LES ÎLES GRECQUES À vi­si­ter en oc­tobre

En oc­tobre, l’eau est en­core as­sez chaude pour se bai­gner, et les tou­ristes sont beau­coup moins nom­breux. À San­to­ri­ni, il faut ab­so­lu­ment vi­si­ter le fas­ci­nant site ar­chéo­lo­gique d’Akro­ti­ri. En­vie de cha­leur? Il fait de 19 à 29 °C en mars à Abu Dha­bi! Pour l’opu­lente mos­quée Sheikh Zayed, le Louvre, le Gug­gen­heim, le mu­sée na­tio­nal Zayed et l’Hô­pi­tal des fau­cons.

SÉOUL, CO­RÉE DU SUD À vi­si­ter en mai

Séoul, c’est bien plus que

Gan­gnam Style, chan­son ins­pi­rée du quar­tier du même nom. Entre le pa­lais Chang­deok­gung, éri­gé en 1405, et les concerts de K-pop fu­tu­ristes en ho­lo­grammes, les al­lers-re­tours tem­po­rels sont nom­breux! Si l’on se fie aux prix des vols de 2018, les billets sont moins chers en mai. Mais le mieux est tou­jours de s’y prendre d’avance!

SYD­NEY, AUS­TRA­LIE À vi­si­ter en dé­cembre

En dé­cembre, c’est l’été en Aus­tra­lie! Après avoir vi­si­té Syd­ney, irez-vous à Kan­ga­roo Is­land, pa­ra­dis des ani­maux sau­vages (oui, il y a des kan­gou­rous!) ou sur l’île Whit­sun­day, dans le Queens­land, pour fou­ler le sable blanc de Whi­te­ha­ven, consi­dé­rée comme la plus belle plage du monde?

THAÏ­LANDE À vi­si­ter en jan­vier

Entre no­vembre et mars, la tem­pé­ra­ture est idéale dans tout le pays. On dé­bute par le nord, qui vaut vrai­ment le dé­tour, parce qu’une fois dans les îles du Sud, on n’a plus en­vie d’en bou­ger!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.