Coup de Pouce

Guide d’été pour des che­veux en san­té

LE SO­LEIL, LE VENT, LE CHLORE, LE SEL DE LA MER... TANT D’ÉLÉ­MENTS SY­NO­NYMES DE VA­CANCES, MAIS QUI MALMÈNENT NOTRE CHE­VE­LURE. IL SUF­FIT TOU­TE­FOIS D’UTI­LI­SER DES PRO­DUITS ADAP­TÉS ET DE PO­SER LES BONS GESTES POUR PRÉ­SER­VER LA BEAU­TÉ DE NOS TIFS!

- Par Em­ma­nuelle Gher­si Fashion & Beauty · Beauty · Hair Care · Cosmetics · L'Oréal · Paris · Canada

Les che­veux et le so­leil

C’est un fait: les rayons du so­leil peuvent brû­ler la peau, mais leur ef­fet est aus­si si­mi­laire sur les che­veux. «Les pro­téines ca­pil­laires se dé­com­posent à la suite d’ex­po­si­tions au so­leil, ce qui peut déshy­dra­ter et af­fai­blir les che­veux», ex­plique Bren­nen De­me­lo, expert ca­pil­laire et ar­tiste pour L’Oréal Pa­ris Ca­na­da. Le signe le plus évident d’un che­veu en­dom­ma­gé par le so­leil est une fibre d’ap­pa­rence sèche et cas­sante. «On peut éga­le­ment ob­ser­ver une dé­co­lo­ra­tion, et ce­la peut par­fois don­ner des re­flets in­dé­si­rables. Une perte de vo­lume et des che­veux dont la mise en plis ne tient pas sont aus­si d’autres signes.»

Po­ser les bons gestes

Pro­té­ger ses che­veux re­quiert d’uti­li­ser les bons pro­duits, certes, mais éga­le­ment d’in­té­grer cer­taines ha­bi­tudes lors d’ex­po­si­tions pro­lon­gées au so­leil et de jour­nées à la pis­cine ou à la mer. «Si vous al­lez na­ger, rin­cez tou­jours vos che­veux juste après la bai­gnade, car le chlore peut en­dom­ma­ger votre cou­leur, et l’ac­cu­mu­la­tion d’eau sa­lée peut at­ti­rer le so­leil et cau­ser des dom­mages sup­plé­men­taires», re­com­mande Bren­nen De­me­lo. Puis, parce que le vent dé­coiffe, em­mêle et casse la fibre ca­pil­laire, on choi­sit une coif­fure qui gar­de­ra nos che­veux en place. On opte, par exemple, pour une tresse ou un chi­gnon, ou on mise sur un fou­lard dans le­quel on en­roule nos che­veux, ce qui les pro­tè­ge­ra et les em­pê­che­ra de bou­ger.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada