Coup de Pouce

Le mi­cro­biote

- Par Ju­lie Le­duc Health · Medicine

DES MIL­LIARDS DE BAC­TÉ­RIES S’AC­TIVENT CHAQUE JOUR DANS NOTRE IN­TES­TIN. ELLES JOUENT UN RÔLE IM­POR­TANT POUR NOUS GAR­DER EN SAN­TÉ ET PRÉ­VE­NIR CER­TAINES MA­LA­DIES. COM­MENT PRENDRE SOIN DE NOTRE MI­CRO­BIOTE POUR ÊTRE AU TOP? VOI­CI NOS CONSEILS.

Le mi­cro­biote in­tes­ti­nal, c’est ce qu’on ap­pe­lait au­pa­ra­vant la flore in­tes­ti­nale. Il re­pré­sente l’en­semble des mi­croor­ga­nismes qui vivent dans notre in­tes­tin. «On parle ma­jo­ri­tai­re­ment de bac­té­ries, mais il y a aus­si des vi­rus, des cham­pi­gnons et des le­vures, ex­plique Stéphanie Cô­té, nutritionn­iste et au­teure du livre La san­té par l’in­tes­tin: 21 jours de me­nus. Tous ces mi­crobes équi­valent à peu près au poids de notre cer­veau et tra­vaillent en­semble pour nous rendre plu­sieurs ser­vices.»

Le mi­cro­biote aide no­tam­ment le sys­tème di­ges­tif. Il per­met à notre corps de bien ab­sor­ber les vi­ta­mines et mi­né­raux et fa­vo­rise une bonne ré­gu­la­ri­té. «Avoir un sys­tème di­ges­tif ef­fi­cace qui éli­mine bien les toxines peut même nous ai­der à di­mi­nuer les risques de can­cer du cô­lon», in­dique Amé­lie Cha­rest, co­or­don­na­trice de la Chaire de nu­tri­tion à l’Ins­ti­tut sur la nu­tri­tion et les ali­ments fonc­tion­nels. Le mi­cro­biote amé­liore aus­si notre sys­tème im­mu­ni­taire. De plus, de nom­breuses études tendent à dé­mon­trer qu’un mi­cro­biote en san­té pour­rait ai­der à pré­ve­nir l’an­xié­té, la dé­pres­sion, les ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires, les ma­la­dies in­flam­ma­toires de l’in­tes­tin, le dia­bète, l’obé­si­té et les al­ler­gies.

Pour pro­fi­ter de ces bien­faits, il faut s’as­su­rer d’avoir une va­rié­té de bonnes bac­té­ries en ac­tion dans notre in­tes­tin. Voi­ci cinq conseils pour y ar­ri­ver.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada