Un ré­seau cy­clable in­suf­fi­sant, se­lon des ci­toyens

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine esseghir amine.esseghir@tc.tc

Une tren­taine de ci­toyens se sont réunis le 22 avril au broue pub Brou­ha­ha sur la rue Fleu­ry pour de­man­der plus de pistes cy­clables à ahunt­sicCar­tier­ville. Cette ren­contre s’est te­nue alors que l’ar­ron­dis­se­ment s’ap­prête à or­ga­ni­ser une im­por­tante consul­ta­tion pu­blique sur le plan de dé­pla­ce­ment.

«Il y a eu des choses qui ont été faites, mais il y a en­core beau­coup de tra­vail à faire», ob­serve Mé­la­nie Bus­by, membre de Mo­bi­li­sa­tion en­vi­ron­ne­ment Ahunt­sicCar­tier­ville (MEAC) un re­grou­pe­ment éco­lo­giste ci­toyen.

C’est elle qui a ani­mé en par­tie cette ren­contre. Elle re­lève qu’il existe au­jourd’hui plus de pistes et de bandes cy­clables, mais sou­vent in­com­plètes ou non connec­tées.

«La de­mande pour des pistes cy­clables est ré­cur­rente lors des conseils d’ar­ron­dis­se­ments», sou­ligne-t-elle.

Se­lon des chiffres de 2014, il y a un près de 40 km de voies cy­clables tous types confon­dus à Ahunt­sic-Car­tier­ville dont 9,3 km de chaus­sées dé­si­gnées et 7,2 km de pistes en site propre.

Car se­lon les ani­ma­teurs de la ren­contre il ne suf­fit pas d’ad­di­tion­ner des ki­lo­mètres de voies uti­li­sables pour les bi­cy­clettes.

«La der­nière piste pro­té­gée est la pre­mière réa­li­sée à Mon­tréal et elle date de plus de 30 ans», note Fré­dé­ric Ba­taille, membre du re­grou­pe­ment Ahun­cycle qui dé­fend l’usage du vé­lo à Ahunt­sic-Car­tier­ville.

Pour lui, les gens veulent se sen­tir en sé­cu­ri­té quand ils uti­lisent le vé­lo.

Il reste que ce mode de trans­port gagne en po­pu­la­ri­té à Ahunt­sic-Car­tier­ville.

«La pro­por­tion des per­sonnes qui ont des bi­cy­clettes dans l’est de l’ar­ron­dis­se­ment est aus­si im­por­tante que dans le centre-ville», as­sure Mme Bus­by, carte à l’ap­pui.

Elle convient aus­si que le sec­teur le moins do­té en pistes et bandes cy­clables est si­tué dans l’ouest.

«Nous sommes convain­cus que plus il y au­ra des amé­na­ge­ments fa­vo­rables aux cy­clistes, plus il y au­ra de gens qui uti­li­se­ront leur vé­lo pour se dé­pla­cer», af­firme Mme Bus­by.

Un avis que par­tage M. Ba­taille.

«Mais, il fau­drait que ces pistes soient pro­té­gées ou dé­diées aux vé­los si­non seuls des hommes en formes et dans la force de l’âge pour­ront re­ven­di­quer leur part de la route avec les au­to­mo­bi­listes.»

L’ac­ces­si­bi­li­té aux sta­tion­ne­ments et aux sup­ports à vé­lo a été éga­le­ment dé­bat­tue lors de cette ren­contre.

«

Il est sou­hai­table qu’on com­mence très jeune à faire du vé­lo, mais les pa­rents ne sont pas ras­su­rés pour lais­ser leur en­fant aller à vé­lo à l’école.»

Fré­dé­ric Ba­taille, membre du re­grou­pe­ment Ahun­cycle.

(Photo gra­cieu­se­té.) (Gra­cieu­se­té MEAC)

Mé­la­nie Bus­by est convain­cue que le vé­lo est tout à fait conve­nable pour ses dé­pla­ce­ments même en fa­mille. Les pistes exis­tantes, les pistes à ve­nir et les pistes de­man­dées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.