À la res­cousse des chats iti­né­rants

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS - Amine esseghir amine.esseghir@tc.tc

Des jeunes ont pu sau­ver des chats de ruelle d’une mort cer­taine cet hi­ver en leur of­frant un abri et de la nour­ri­ture. ils ont pré­sen­té leur dé­marche aux élus et à des cadres de l’ar­ron­dis­se­ment pour les convaincre de don­ner plus d’am­pleur à leur pro­jet.

Tout a com­men­cé avec l’ini­tia­tive de Jeanne Le­bel, une jeune ré­si­dente du quar­tier. «Il y avait un seul chat qui ve­nait der­rière chez moi et que ma voi­sine nour­ris­sait. J’ai com­men­cé par lui faire un abri», ra­conte-t-elle.

Les abris sont réa­li­sés avec une grande boîte en plas­tique iso­lée avec de la sty­ro­mousse et de la paille au sol et ins­tal­lés dans des jar­dins pri­vés.

Lorsque Mme Le­bel en a par­lé aux ani­ma­teurs du Car­re­four jeu­nesse em­ploi (CJE), l’idée a pris une autre di­men­sion.

«Nous avons vou­lu gref­fer le pro­jet au pro­gramme cap­tu­rer, sté­ri­li­ser, re­lâ­cher et main­te­nir (CSRM) de la So­cié­té de pré­ven­tion de la cruau­té en­vers les ani­maux (SPCA) qui n’est pas im­plan­té à Ahunt­sic-car­tier­ville», ex­plique Jé­rôme Al­ban, agent de développement de pro­jets jeu­nesse au CJE.

Par la suite, le CJE a re­cru­té des bé­né­voles qui vou­laient s’en­ga­ger dans une cause qui leur te­nait à coeur. Ain­si sept jeunes ont pris part à ce pro­gramme et la bri­gade chats au chaud était née et les mo­ti­va­tions de ses membres sont aus­si di­verses que leurs par­cours.

Les chats com­mu­nau­taires sont ceux er­rants aban­don­nés, par leurs maîtres et les chats fé­raux, ceux de­ve­nus sau­vages, car se re­pro­dui­sant dans la na­ture.

C’était «pour ai­der la cause des ani­maux, nous sommes tous liés de près ou de loin aux ani­maux», sou­ligne Ary-car­son.

Pour Da­vid ce pro­jet peut ap­por­ter à la com­mu­nau­té «des so­lu­tions à long terme pour les chats com­mu­nau­taires et les ci­toyens. On pro­pose aus­si des al­ter­na­tives pour que les ci­toyens puissent s’im­pli­quer dans les dé­marches.»

Les jeunes se­ront for­més après plu­sieurs ate­liers of­ferts par des in­ter­ve­nants du CJE.

un en­jeu

«L’en­jeu est tel­le­ment im­por­tant qu’au­jourd’hui une pé­ti­tion cir­cule à l’as­sem­blée na­tio­nale pour va­lo­ri­ser les droits des chats com­mu­nau­taires», sou­ligne An­nie Bar­sa­lou, in­ter­ve­nante en développement de l’au­to­no­mie per­son­nelle est so­ciale au CJE.

En pré­sen­tant leur dé­marche de­vant les re­pré­sen­tants des au­to­ri­tés mu­ni­ci­pales, les bé­né­voles et les in­ter­ve­nants du CJE es­pèrent que des abris soient ins­tal­lés aus­si sur la voie pu­blique.

Ce­la pour­rait fa­ci­li­ter et mul­ti­plier la mise en place du pro­gramme à Ahunt­sic-car­tier­ville en éta­blis­sant des par­te­na­riats avec des re­fuges et des vé­té­ri­naires du ter­ri­toire.

Alors que les gens se plaignent des chats li­vrés à eux même qui miaulent, fouillent dans les pou­belles et urinent par­tout, un tel pro­jet ré­dui­rait leur mul­ti­pli­ca­tion et sur­tout leur of­fri­rait un en­ca­dre­ment sur le ter­ri­toire.

«Des chats qui mangent à leur faim et qui ont un abri ne vont pas per­tur­ber l’en­vi­ron­ne­ment», as­sure Mme Le­bel.

(Photo TC Me­dia – Amine Esseghir)

La bri­gade chats au chaud est un pro­jet de vo­lon­ta­riat d’uti­li­té pu­blique des­ti­né à pro­té­ger les fé­lins er­rants en leur of­frant des abris et de la nour­ri­ture.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.