Une ap­pli­ca­tion pour suivre les dé­pla­ce­ments des au­to­bus sco­laires

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS - Jo­han­na PellUs jo­han­na.pellus@tc.tc

Les pa­rents d’élèves pour­ront suivre en di­rect le tra­jet de l’au­to­bus sco­laire de leur en­fant sur une ap­pli­ca­tion. mTrans­port, dont l’ob­jec­tif est de sim­pli­fier les com­mu­ni­ca­tions dans le sec­teur du dé­pla­ce­ment sco­laire.

En mon­tant dans l’au­to­bus, la jeune Key­la pré­sente sa carte de­vant la ta­blette élec­tro­nique du conduc­teur. Ses pa­rents savent im­mé­dia­te­ment qu’elle est en route vers l’école et peuvent suivre son tra­jet sur leur té­lé­phone in­tel­li­gent.

« Pour moi, c’est sy­no­nyme de tran­quilli­té, in­dique sa ma­man, Na­dia Mo­ry. Je sais quand elle em­barque ou ar­rive à la mai­son, même si c’est son père qui la dé­pose ou vient la cher­cher. »

Le chauf­feur, Tim, voit de son cô­té la liste et la pho­to des en­fants. Les mon­tées et des­centes sont en­re­gis­trées à l’aide de la carte de cha­cun ou d’un simple clic sur l’écran. Il peut éga­le­ment suivre le tra­jet et les ar­rêts. Pour Key­la, qui est en ma­ter­nelle, son nom s’af­fiche en rouge pour in­di­quer qu’un pa­rent doit l’at­tendre à la des­cente de l’au­to­bus.

Les ges­tion­naires du tran­sport, l’école et la com­mis­sion sco­laire sont quant à eux in­for­més des dé­pla­ce­ments, en plus de pou­voir faire des chan­ge­ments d’ar­rêts ou d’iti­né­raires.

Les en­fants sont mieux en­ca­drés tout en étant au­to­nomes. Ils ont moins de stress, car le chauf­feur sait où ils des­cendent. »

Fré­dé­ric Lau­ren­deau, ré­sident d’Ahunt­sicCar­tier­ville et pré­sident fon­da­teur de mPhase, l’en­tre­prise qui a créé l’ap­pli­ca­tion.

UNe App hU­mAINe

Le concept de mTrans­port est né il y a quatre ans, alors que des ins­ti­tu­tions amé­ri­caines étaient in­té­res­sées par les tech­no­lo­gies de re­con­nais­sance op­tique de l’en­tre­prise mont­réa­laise.

« Elles vou­laient mettre des ca­mé­ras dans les au­to­bus pour re­con­naître les en­fants, mais la tech­no­lo­gie peut flan­cher et nous trou­vions que ce­la déshu­ma­ni­sait le ser­vice», ex­plique M. Lau­ren­deau.

La dé­ci­sion a été prise de créer un sys­tème où le chauf­feur reste ca­pi­taine de son au­to­bus.

À Mon­tréal, la Com­mis­sion sco­laire Mar­gue­rite-Bour­geoys (CSMB) s’est im­mé­dia­te­ment mon­trée en­thou­siaste pour lan­cer le pro­jet-pi­lote dans la pro­vince. M. Lau­ren­deau la qua­li­fie de « par­te­naire d’in­no­va­tion » alors que nom­breuses fonc­tions ont évo­lué pen­dant les deux der­nières an­nées. Un code-barres a été ajou­té sur les cartes des en­fants pour qu’ils puissent les scan­ner alors qu’au­pa­ra­vant le conduc­teur de­vait im­pé­ra­ti­ve­ment sé­lec­tion­ner chaque pas­sa­ger sur son écran.

« Nous ré­pon­dons ain­si au mode de vie des fa­milles contem­po­raines, sou­ligne la pré­si­dente de la CSMB, Diane La­marche-Venne. Et nos équipes re­çoivent moins de té­lé­phones. »

Alors que la Com­mis­sion sco­laire de Mon­tréal (CSDM) a éga­le­ment choi­si d’im­plan­ter l’ap­pli­ca­tion dans cinq écoles - dont l’école Ahunt­sic - de­puis quelques se­maines, le pré­sident de mPhase en­vi­sage d’ores et dé­jà d’autres uti­li­sa­tions.

À la CSMB, un to­tal de 14 écoles, dont deux Les pa­rents peuvent té­lé­char­ger gra­tui­te­ment se­con­daires, uti­lisent mTrans­port. Quelque l’ap­pli­ca­tion « mTrans­port – Pa­rent » sur App Store

Pub_CSou­rire.Me­tro Me­dia.pdf 1 2018-06-06 13:44

45 au­to­bus sont équi­pés de ta­blettes élec­tro­niques et Google Play Store. connec­tées au ré­seau LTE, en col­la­bo­ra­tion avec Vi­déo­tron.

(Pho­to : Mé­tro Mé­dia – Isa­belle Ber­ge­ron)

Les quelque 200 élèves de l’école au Tré­sor-du-Boi­sé, dans le Nou­veau Saint-Laurent, qui viennent en au­to­bus ont par­ti­ci­pé au pro­jet­pi­lote de mTrans­port.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.