Des ci­toyens at­tendent un mur an­ti bruit de­puis 24 ans

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Des ri­ve­rains de l’A19 et du pont Pa­pi­neau-Le­blanc ont dé­po­sé un mé­moire aux élus pour at­ti­rer leur at­ten­tion sur le bruit dans le Sault-au-ré­col­let. ils rap­pellent qu’une étude ef­fec­tuée en 1994 avait es­ti­mé que les ni­veaux de bruits des vé­hi­cules qui tra­versent le pont sont au-de­là des normes ac­cep­tables en mi­lieu ur­bain et sug­gé­raient dé­jà la construc­tion d’un mur an­ti-bruit pour pro­té­ger les ré­si­dents.

«Nous mi­li­tons au­jourd’hui pour un écran acous­tique vé­gé­ta­li­sé pour qu’il s’in­tègre dans le mi­lieu na­tu­rel et pa­tri­mo­nial», as­sure Mar­tin Des­ma­rais, ré­sident du Sault-au-Ré­col­let et ani­ma­teur du groupe ci­toyen Ac­tion ci­toyenne Île de la Vi­si­ta­tion (ACIV).

Il a pré­sen­té un mé­moire avec le sou­tien de deux de ses voi­sines de­vant les élus d’Ahunt­sicCar­tier­ville le 11 juin et a re­çu un ap­pui franc du con­seil d’ar­ron­dis­se­ment.

« Pour le mo­ment, on nous parle de me­sures d’at­té­nua­tion. Ce ne sont que des band aid », ob­serve-t-il.

Pour lui, il y a ur­gence à ré­duire le bruit qui ne fe­ra qu’aug­men­ter. «C’est un bour­don­ne­ment in­ces­sant », pré­vient-il.

Un viEUx Pro­jEt

En fé­vrier 1994 une pé­ti­tion de 1200 ci­toyens avait été dé­po­sée par les re­pré­sen­tants des as­so­cia­tions du Bas­sin Étienne-Bru­lé et de l’Île de la Vi­si­ta­tion pour ré­duire le va­carme des au­to­mo­biles et des ca­mions qui passent par le pont Pa­pi­neau-Le­blanc.

Cette de­mande avait connu un par­cours consé­quent au point où la réa­li­sa­tion d’un mur an­ti bruit avait été sé­rieu­se­ment en­vi­sa­gée par le maire de Mon­tréal de l’époque Jean Do­ré. Le pro­jet avait été main­te­nu par le maire sui­vant, Pierre Bourque.

Tou­te­fois, re­vi­re­ment de si­tua­tion en mars 1995, le pro­jet est mort au feuilleton dès qu’on a re­mis en ques­tion le type d’écran acous­tique.

Alors que l’on dé­bat en­core du type de par­achè­ve­ment de l’au­to­route 19, pour M. Des­ma­rais ce­la ne change rien à la si­tua­tion.

« Que ce soit une au­to­route ou un bou­le­vard ur­bain, l’ac­crois­se­ment de la cir­cu­la­tion de tran­sit conti­nue­ra à per­co­ler au tra­vers Ahunt­sic pour joindre Pa­pi­neau ou Ch­ris­to­pher-Co­lomb », note-t-il.

Le groupe fait des dé­marches pour être écou­té par les dif­fé­rents élus.

« Nous comp­tons aus­si sen­si­bi­li­ser les can­di­dats aux élec­tions pro­vin­ciales et voir s’ils nous sou­tiennent », dit M. Des­ma­rais.

Une pé­ti­tion se­rait aus­si bien­tôt lan­cée pour de­man­der des so­lu­tions réa­li­sables se­lon les ré­ponses qu’il ob­tien­dra des élus.

Les ani­ma­teurs du groupe ci­toyen Ac­tion ci­toyenne Île de la Vi­si­ta­tion (ACIV) sont con­vain­cus que la meilleure so­lu­tion pour ré­duire le bruit et fa­vo­ri­ser un mi­lieu apai­sé près de l’Île de la Vi­si­ta­tion se­rait un pas­sage sous l’eau qui dé­bou­che­rait au bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa.

« La seule vraie me­sure po­si­tive et por­teuse d’ave­nir pour Ahunt­sic est le tun­nel du Sault. Sur­tout qu’un tel pro­jet d’en­ver­gure est réa­li­sable à coût nul», in­dique Mar­tin Des­ma­rais, porte-pa­role de l’ACIV.

Le tun­nel pas­se­rait sous l’Île de la Vi­si­ta­tion et irait jus­qu’à l’ave­nue Char­land.

La sur­face ain­si cou­verte of­fri­rait près de 3,5 mil­lions de pieds car­rés à dé­ve­lop­per.

« C’est un idéal uto­pique, mais il y a de nom­breux avan­tages à consi­dé­rer quand on y pense bien », re­lève M. Des­ma­rais.

Pour lui les au­to­mo­bi­listes veulent re­joindre au plus vite la rive nord ou Mon­tréal et ne font que pas­ser par le Sault.

(Pho­to Mé­tro Me­dia – Ar­chives)

Le pont de l’A19, construit en 1969 est un point d’ac­cès im­por­tant à Mon­tréal. Il draine un im­por­tant flux de de cir­cu­la­tion qui cause un bruit in­ces­sant pour les ri­ve­rains.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.