Le site du Fort Lo­rette ob­tient un sta­tut pa­tri­mo­nial

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

L’his­toire de mon­tréal pour­rait être ré­écrite grâce à ces dé­cou­vertes». Ma­rie Montpetit, dé­pu­tée de Cré­ma­zie et mi­nistre de la Culture du Qué­bec.

il n’y a qua­si­ment plus au­cun doute. Le ter­rain à l’ouest de l’église de la Vi­si­ta­tion, dans le quar­tier ahunt­sic, est le site d’em­pla­ce­ment du Fort Lo­rette. La mi­nistre de la Culture et des Com­mu­ni­ca­tions, ma­rie montpetit, a oc­troyé jeu­di der­nier un sta­tut pa­tri­mo­nial du gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

Dans le même élan, Mme Montpetit a dé­si­gné le coeur his­to­rique du Sault-au-Ré­col­let comme lieu his­to­rique na­tio­nal. Les fouilles ar­chéo­lo­giques me­nées au prin­temps 2017 ont ré­vé­lé la pré­sence de di­vers ob­jets, tes­sons en terre cuite, mor­ceaux de verre, ai­guilles et boucles de cein­tures.

Elles ont aus­si mis au jour trois tran­chées pa­ral­lèles qui cor­res­pon­draient à l’em­pla­ce­ment d’une pa­lis­sade de pieux de bois du fort et un bout de mur en pierre d’un autre bâ­ti­ment de cette époque.

Ce­la per­met de sa­voir pré­ci­sé­ment où se trou­vait le fort Lo­rette, bâ­ti par les Sul­pi­ciens et des Au­toch­tones en 1691.

Ce­lui-ci avait rem­pla­cé la Mis­sion de la Mon­tagne, fer­mée en 1696 et qui était des­ti­née à l’évan­gé­li­sa­tion des Amé­rin­diens.

Une nou­velle phase de fouille a été en­ta­mée ce prin­temps pour dé­ga­ger en­core plus de ves­tiges et traces du Fort Lo­rette et confir­mer son em­pla­ce­ment et orien­ta­tion se­lon les vieux plans exis­tants.

Il faut rap­pe­ler que le pa­tri­moine ar­chéo­lo­gique du Sault-au-Ré­col­let, à Ahunt­sic, a été mis en lu­mière après que des membres d’or­ga­nismes d’his­toire aient ti­ré la son­nette d’alarme crai­gnant de voir le ter­rain ser­vir d’as­siette à un dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier.

Les pro­prié­taires du site, les Soeurs de Mi­sé­ri­corde l’avaient cé­dé en 2016 pour un peu plus de 2 M$ au pro­mo­teur An­to­nio Riz­zo.

Le ter­rain a en­suite été dé­cla­ré ré­serve fon­cière par l’an­cien maire de Mon­tréal Denis Co­derre avant d’être ache­té cette an­née par la Ville de Mon­tréal pour 5,7 M$.

Par ailleurs, la dé­si­gna­tion du coeur pa­tri­mo­nial du Sault-au-Ré­col­let comme lieu his­to­rique na­tio­nal fait qu’on ne pour­ra plus bou­ger une pierre sans en ré­fé­rer au mi­nis­tère de la Culture.

C’est le troi­sième site his­to­rique du Qué­bec qui re­joint ce club très se­lect qui com­prend dé­jà la ri­vière des Ou­taouais et le fleuve Saint-Laurent.

Le clas­se­ment touche le site du Fort Lo­rette, mais éga­le­ment l’église de la Vi­si­ta­tion, la plus an­cienne en­core de­bout à Mon­tréal. Elle a été construite en 1749 et 1751.

Cette dé­si­gna­tion per­met­tra aus­si de pro­mou­voir l’im­por­tance his­to­rique du Sault-auRé­col­let à Mon­tréal et au Qué­bec.

Le site est l’un des pre­miers en­droits sur l’île de Mon­tréal fou­lé par les pieds des ex­plo­ra­teurs et des mis­sion­naires fran­çais à par­tir du 17e siècle.

(Pho­to Amine Es­se­ghir – Mé­tro Me­dia)

Le site de Fort Lo­rette est en­fin dé­si­gné de ma­nière pré­cise. Il se si­tue à l’ouest de l’église de la Vi­si­ta­tion, confir­mant l’im­por­tance his­to­rique des lieux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.