Des mé­gots mal éteints ont cau­sé cinq morts à Mon­tréal en 2017

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS -

les 1171 in­cen­dies re­cen­sés sur l’île de Mon­tréal en 2017 ont fait 14 vic­times l’an­née der­nière, soit trois de plus qu’en 2016, se­lon les sta­tis­tiques du ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Mon­tréal. cinq de ces morts sont at­tri­buables aux ar­ticles de fu­meurs mal éteints.

Le SIM a par­ti­cu­liè­re­ment dans sa ligne de mire le paillis et le ter­reau d’em­po­tage dans le­quel les fu­meurs pensent qu’ils peuvent écra­ser leur mé­got sans risque alors que ces sub­stances sont en fait in­flam­mables.

«Les gens ne fument qua­si­ment plus à l’in­té­rieur, mais plus sur leur bal­con ou à l’ex­té­rieur des res­tau­rants », a men­tion­né Alain Rou­leau, le chef de sec­tion au SIM. Si ce der­nier sou­ligne que le phé­no­mène consis­tant à se dé­bar­ras­ser de son mé­got dans un pot à fleurs est re­la­ti­ve­ment nou­veau, il pré­cise que le SIM ten­te­ra d’éva­luer son am­pleur, consi­dé­rant le nombre de vic­times.

Se­lon des sta­tis­tiques, cette pro­blé­ma­tique a cau­sé 8,4 M$ de dom­mages à Mon­tréal en 2016, for­çant le SIM à dé­ployer de nou­veau sa cam­pagne « Pas de mé­gots dans les pots ».

En 2016, le taux de ré­ponse mé­dian des pom­piers était de 6m38 dans les zones ur­baines au Ca­na­da, contre 6m16 à Mon­tréal. La mé­tro­pole fi­gu­rait aus­si en tête de pe­lo­ton pour le plus faible taux de vic­times et de bles­sés dans des in­cen­dies. Quant au coût d’uti­li­sa­tion d’un ca­mion d’in­cen­die équi­pé en hommes et en ma­té­riel, il était de 292 $/h à Mon­tréal, soit bien moins qu’à To­ron­to (415 $/h) ou Cal­ga­ry (345 $/h).

(photo archives Mé­tro Mé­dia)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.