Nou­veaux tra­vaux à So­phie-Ba­rat

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - AMINE ES­SE­GHIR amine.es­se­ghir@tc.tc

L’ar­ron­dis­se­ment Ahunt­sic-Car­tier­ville veut po­ser un re­froi­dis­seur à sec à la pis­cine So­phie-Ba­rat. Ce sys­tème qui se­ra ins­tal­lé sur le toit du bâ­ti­ment, per­met­tra de ré­duire le taux d’hu­mi­di­té ob­ser­vé de­puis plu­sieurs an­nées dans cette in­fra­struc­ture spor­tive, tou­jours en tra­vaux de­puis 2016.

Ce se­ra une in­ter­ven­tion sup­plé­men­taire sur une pis­cine qui connait des épi­sodes de tra­vaux et de fer­me­tures suc­ces­sifs de­puis plus de deux ans.

Une bonne nou­velle tou­te­fois, l’ins­tal­la­tion de cet équi­pe­ment qui de­vrait se faire entre sep­tembre et jan­vier pro­chains, ne né­ces­si­te­ra pas d’autres fer­me­tures.

La pis­cine in­té­rieure, la seule de l’ar­ron­dis­se­ment, est en chan­tier de­puis juin et de­vrait rou­vrir le 18 sep­tembre.

Les élus veulent évi­ter d’aug­men­ter en­core plus la fac­ture des tra­vaux de ré­fec­tion en­ta­més en 2016.

Ils de­mandent un fi­nan­ce­ment de 690 000 $, soit 100 % du pro­jet, au Pro­gramme aqua­tique de Mon­tréal (PAM) de la Ville de Mon­tréal, des­ti­né à la mise aux normes des pis­cines. L’ar­ron­dis­se­ment as­su­re­ra en­suite les frais d’ex­ploi­ta­tion.

« Le re­froi­dis­seur à sec de la pis­cine So­phieBa­rat vient com­plé­ter le fonc­tion­ne­ment du sys­tème de déshu­mi­di­fi­ca­tion de l’en­ceinte de la pis­cine pour per­mettre une opé­ra­tion op­ti­male du­rant la pé­riode es­ti­vale », a in­di­qué Mi­chèle Blais, char­gée de com­mu­ni­ca­tion à l’ar­ron­dis­se­ment.

So­phie-Ba­rat a dé­jà bé­né­fi­cié de l’aide du PAM pour les im­por­tantes ré­no­va­tions en­ta­mées en 2016. Une aide fi­nan­cière de 788 000 $, soit 18 % des 4 386 692 $ avait été oc­troyée pour la réa­li­sa­tion des tra­vaux de mise aux normes.

Dans le som­maire dé­ci­sion­nel du 3 juillet, l’ar­ron­dis­se­ment sou­ligne les pro­blé­ma­tiques ren­con­trées du­rant ce chan­tier: «du­rée des tra­vaux plus longue que pré­vu ini­tia­le­ment, pro­blèmes tech­niques ob­ser­vés de­puis la ré­ou­ver­ture oc­ca­sion­nant des fer­me­tures com­plètes et par­tielles de la pis­cine ».

LONG FEUILLETON

Le feuilleton des fer­me­tures de la pis­cine So­phie-Ba­rat a connu son der­nier épi­sode ce prin­temps, lorsque l’ar­ron­dis­se­ment a an­non­cé que cette ins­tal­la­tion de sport et de loi­sir se­ra in­ter­dite au public du 18 juin au 20 sep­tembre, en pleine sai­son es­ti­vale. La fer­me­ture était né­ces­saire pour cor­ri­ger des mal­fa­çons ob­ser­vées après sa ré­no­va­tion.

La pis­cine n’avait pu être uti­li­sée pen­dant 18 mois, entre 2016 et 2017. De nom­breux pro­blèmes étaient dé­jà sur­ve­nus du­rant ces tra­vaux qui avaient pris plus de sept mois de re­tard après la date ini­tia­le­ment pré­vue.

Elle au­rait dû rou­vrir en août 2016, mais les dé­lais s’étaient ac­cu­mu­lés lors de la dé­mo­li­tion de la struc­ture et le rem­pla­ce­ment du sys­tème de ré­ten­tion d’eau.

Elle avait été en­suite fer­mée l’été pas­sé, à peine deux mois après sa ré­ou­ver­ture.

On ignore com­bien ces tra­vaux de ré­fec­tion sup­plé­men­taires vont coû­ter et sur­tout qui les paye­ra.

L’ar­ron­dis­se­ment avait choi­si le plus bas sou­mis­sion­naire pour re­mettre aux normes cet équi­pe­ment spor­tif qui était ar­ri­vé en fin de vie.

(Pho­to Mé­tro Me­dia – Ar­chives)

La pis­cine So­phie-Ba­rat n’ou­vri­rait ses qu’à la fin sep­tembre après d’im­por­tants tra­vaux de ré­no­va­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.