Le pe­tit train du parc de la Vi­si­ta­tion est de re­tour

Courrier Bordeaux-Cartierville - - ACTUALITÉS -

Après une ab­sence for­cée de cinq ans, le train de ba­lade du parc-na­ture de l’Île-de-la-Vi­si­ta­tion est de re­tour. Tous les di­manches, conduit par le co­mé­dien Michel Gra­ve­line, il par­court un cir­cuit qui per­met d’en ap­prendre beau­coup, de ma­nière lu­dique et drôle, sur l’his­toire du parc, du Sault-au-Ré­col­let et d’Ahunt­sic.

Le pe­tit tram­way offre trois bal­lades de 45 mi­nutes cha­cune. Ani­mées par Michel Gar­ve­line, co­mé­dien, chan­teur et conteur, ce sont de vé­ri­tables spec­tacles.

M. Gra­ve­line a été conduc­teur de ce tram­way du­rant les an­nées 2000 avant d’as­su­rer aus­si l’ani­ma­tion, à par­tir de 2010.

« Avant ce­la, je par­ti­ci­pais à des pièces de théâtre dans le parc. On met­tait des cos­tumes d’époque et on ra­con­tait l’his­toire du quartier Ahunt­sic », ra­conte-t-il.

C’est donc riche de ces connais­sances qu’il em­mène ses voya­geurs vi­si­ter le parc et ses lieux les plus si­gni­fi­ca­tifs.

«Je le dis sans pré­ten­tion, par­fois les gens re­ve­naient juste pour m’écou­ter et me re­voir », confie M. Gra­ve­line.

Avec lui, les vi­si­teurs se rendent près des mai­sons des gla­ciers où on sto­ckait les blocs de glace ré­cu­pé­rés en hi­ver et qui étaient li­vrés tout au long de l’an­née aux ré­si­dents du vieux vil­lage du Sault-au-Ré­col­let pour ra­frai­chir les ali­ments.

Ils dé­couvrent, entre autres, d’où la ri­vière des Prai­ries tire son nom et au pas­sage, rendent hom­mage au père Ni­co­las Viel et son com­pa­gnon Ahunt­sic, un jeune fran­çais in­ter­prète des langues hu­ronnes. Ils ont été em­por­tés tous deux dans le Sault, les ra­pides en vieux fran­çais. Le tout est ra­con­té tou­jours avec hu­mour et sou­vent en chan­sons.

UN TRAIN, DES HIS­TOIRES

Mis en ser­vice en 2000 par l’or­ga­nisme dis­pa­ru Ci­té his­to­ria, le pe­tit train est une co­pie ré­duite des vieux tram­ways de Mon­tréal. Il consti­tue lui-même une pièce de l’his­toire mo­derne du parc-na­ture.

Construit par la com­pa­gnie mon­tréa­laise Watt­man Trains & Trams, c’est le pre­mier train de ba­lade élec­trique en usage sur un site ex­té­rieur au Qué­bec. Il peut trans­por­ter jus­qu’à 25 per­sonnes.

Il est tom­bé en panne en 2013 et a été re­mi­sé dans un conte­neur avant que des ci­toyens de­mandent ins­tam­ment son re­tour.

C’est en 2017 que le Ser­vice des grands parcs de la Ville de Mon­tréal a fait pro­cé­der aux ré­pa­ra­tions.

« C’est en sep­tembre 2017 qu’il était fin prêt pour l’ex­ploi­ta­tion, mais la sai­son tou­chait à sa fin et on n’a pas pu réel­le­ment l’ex­ploi­ter si ce n’est pour deux ou trois sor­ties », in­dique Sté­phane Tes­sier, co­or­don­na­teur du vo­let his­toire au Par­cours Gouin chez le Groupe uni des édu­ca­teurs-na­tu­ra­listes et pro­fes­sion­nels en en­vi­ron­ne­ment (GUEPE).

Cette an­née, le train a été re­mis en ser­vice de ma­nière conti­nue de­puis la fête de la Saint-Jean. Il trans­por­te­ra ses voya­geurs jus­qu’à la fête du Tra­vail.

« Si l’acha­lan­dage est au ren­dez-vous, nous pour­rions bien le sor­tir plus sou­vent dans la se­maine », sou­ligne Sté­phane Tes­sier.

Outre les pro­me­nades du di­manche, le train est dis­po­nible pour les groupes - camps de jours ou ré­si­dences pour per­sonnes âgées par exemple - qui ré­servent des sor­ties à l’avance. En voi­ture.

Train de pro­me­nade du parc-na­ture de l’Île-de-la-Vi­si­ta­tion : trois dé­parts à par­tir du cha­let d’ac­cueil du Parc-na­ture de l’Île-de-laVi­si­ta­tion, au 2425, bou­le­vard Gouin Est, le di­manche à 13h, à 14 h et à 15h. Les vi­sites sont d’une du­rée ap­proxi­ma­tive de 45 mi­nutes. Adultes : 6 $. Aî­nés/étu­diants : 4 $. Gra­tuit pour les 4 ans et moins.

(Pho­to Cour­rier Ahunt­sic - Amine Es­se­ghir)

Michel Gra­ve­line joue le rôle de Phi­lé­mon, un conduc­teur de tram­way qui guide ses voya­geurs au­tant à tra­vers les che­mins, qu’à tra­vers le temps.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.