De la ca­mé­ra ca­chée au mi­cro pour Alex Roof

Courrier Laval - - DÉCOUVREZ L’HARMONIE D’UN QUARTIER DE RETRAITÉS AU - BENOIT LEBLANC benoit.leblanc@tc.tc

SPEC­TACLE. Après ses 140 cap­sules hu­mo­ris­tiques Pour­quoi pas? vues par plus de 12 mil­lions de per­sonnes en France, Bel­gique et au Ca­na­da de­puis 2014, l’hu­mo­riste Alex Roof en­tre­prend en­fin une pre­mière tour­née so­lo à tra­vers les salles et bars du Qué­bec.

«Quand j’ai com­men­cé mes tour­nages Web, je fai­sais dé­jà de la scène, ra­conte ce­lui que les Qué­bé­cois ont d’abord connu comme chro­ni­queur d’AleX­trême, sa propre émis­sion dif­fu­sée sur Mu­sique Plus. Je par­tage des anec­dotes, blagues et beau­coup de vé­cu.» Que ce soit en re­la­tant une nuit pas­sée en pri­son après avoir été sur­pris en train de vo­ler sa propre voi­ture, une his­toire lou­foque de grand-pa­pa bur­ger, des mau­vais coups et mésa­ven­tures vé­cues sur les planches ou le har­cè­le­ment sexuel dé­frayant les man­chettes en ce mo­ment, Alex Roof livre son spec­tacle dans la plus pure tra­di­tion amé­ri­caine, mi­cro en main, sans dé­cor.

«Seule pré­cau­tion: oreilles sen­sibles s’abs­te­nir! Mon hu­mour n’est pas sans vul­ga­ri­té, que ce soit sexuel ou juste trash, sou­ligne Alex Roof, qui a fi­ni l’École na­tio­nale de l’hu­mour, en 2009. Dès le dé­but, on pré­vient les gens qu’il n’est pas trop tard pour sor­tir s’ache­ter des billets pour Ma­rio Jean. N’em­pêche, mes gags res­tent de bon goût!»

En cours de soi­rée, le pu­blic au­ra éga­le­ment droit à des coups de té­lé­phone en direct, une des spé­cia­li­tés de cet ama­teur de l’hu­mour à la Ja­ckass et ori­gi­naire de Trois-Ri­vières.

PRE­MIÈRE PAR­TIE

Pour mettre les spec­ta­teurs du Ca­ba­ret Apol­lon dans l’am­biance, Alex Roof a fait ap­pel à son col­lègue Alexandre Bi­saillon et son per­son­nage à la fois an­xieux et at­ta­chant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.