DE­SI­GN LOUIS GEORGE ET LES DES­SOUS DE LA COUETTE

Decorhomme - - Sommaire - PAR YVES LAFONTAINE DE­SI­GN LOUIS GEORGE | 4360, CHE­MIN DE LA CÔTE-DE-LIESSE, MONT-ROYAL, QC H4N 2P7 T. 514 844-0671 | DESIGNLOUISGEORGE.COM

L’hi­ver est là avec ses en­vies de co­coo­ning au chaud chez soi. Un bon livre, un thé et une couette douillette vous ai­de­ront à af­fron­ter en dou­ceur la baisse des tem­pé­ra­tures. Mais sa­vez-vous ce qui com­pose votre couette? Quelles plumes? Quelles fibres? Tour d’ho­ri­zon des op­tions qui s’offrent à vous et sont of­fertes chez De­si­gn Louis George, là où l’art de vivre est une pas­sion.

LE DU­VET

Ap­pa­rue en Eu­rope du Nord du­rant le Moyen Age, l’an­cêtre de la couette est un sac rem­pli de du­vet of­fert par tra­di­tion à tous les jeunes ma­riés. D’abord uti­li­sé comme sur-ma­te­las ce sac rem­bour­ré s’est trans­for­mé au fil du temps en couette.

Au­jourd’hui en­core, de nom­breuses couettes sont gar­nies de du­vet et de plu­mettes ré­pu­tées pour leur lé­gè­re­té et leur cha­leur. D’oie ou de ca­nard, le du­vet est choi­si sous le ventre et le des­sous des ailes. On pré­fère le du­vet car les plumes sont plus lourdes et leur forme plate ne leur per­met pas d’em­ma­ga­si­ner l’air comme la forme «flo­con» du du­vet.

La qua­li­té dé­pend de la pro­ve­nance, de l’âge et de l’état de san­té des vo­la­tiles. Après avoir été pré­le­vés, puis soi­gneu­se­ment la­vés, les plu­mettes et du­vets sont sé­chés, sté­ri­li­sés, dé­pous­sié­rés et triés avant de gar­nir votre couette.

De la ferme mon­dia­le­ment re­con­nu du Lac Brome au Qué­bec, est pro­duite la ligne Brome, of­fert chez De­si­gn Louis George. Les lignes Val­mo­ral et Cha­mo­nix sont, quant à elles, en du­vet d’oie blanche Hut­te­rite ca­na­dien. Trai­tées à l'ozone (un net­toyage au na­tu­rel), hy­po­al­ler­gène avec un trai­te­ment «Ul­traF­resh» an­ti­mi­cro­bien, il s’agit des meilleurs du­vets qui soient. Spé­cia­le­ment trai­tés afin de main­te­nir un as­pect bouf­fant et luxueux, les du­vets de ces ligne sont dis­po­nible en trois poids. Luxe ex­trême, la ligne Ajord, en du­vet d'oie blanche ca­na­dienne, l'un des plus pri­sé de tous les du­vets d'oie do­mes­tiques éle­vés en Amé­rique du Nord. La­jord est lé­ger, confor­table et se­ra ché­ri pen­dant des gé­né­ra­tions.

LES FIBRES SYN­THÉ­TIQUES, DONT LE SU­PRELLE

Les fibres syn­thé­tiques uti­li­sées pour les couettes sont prin­ci­pa­le­ment des fibres po­ly­es­ter inventées à la fin des an­nées 1930. Elles ont la par­ti­cu­la­ri­té d’être hy­po­al­ler­gé­niques et plus fa­ciles à en­tre­te­nir que le du­vet. Au­jourd’hui, il en existe plu­sieurs va­rié­tés, dont cer­taines is­sues d’une tech­no­lo­gie de pointe ré­pondent aux be­soins de tous les dor­meurs. Les fibres creuses par exemple ont été dé­ve­lop­pées suite à des études sur le pe­lage des ours po­laires. En cher­chant à com­prendre comment ces ani­maux pou­vaient ré­sis­ter à des froids in­tenses, des in­gé­nieurs se sont aper­çus que le pe­lage était com­po­sé de poches d’air. Ils ont donc ap­pli­qué ce prin­cipe en créant é td des fib fibres creuses et t en y ié in­sé­rant td de l’ l’air. i

Plus il y a d’air dans la fibre, plus la couette isole du froid. Puis pour ob­te­nir un tou­cher proche du gar­nis­sage na­tu­rel, les in­gé­nieurs ont eu l’idée de créer des mi­cro­fibres dont l’ex­trême fi­nesse donne la douce sen­sa­tion d’être sous une couette en du­vet (en par­ti­cu­lier la fibre de gar­nis­sage Su­prelle Mi­cro, of­ferte chez De­si­gn Louis George).

Vous pou­vez main­te­nant choi­sir votre couette en toute connais­sance de cause!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.