DES ÉLEC­TRO­MÉ­NA­GERS CONNEC­TÉS QUI AL­LIENT PER­FOR­MANCES ET DE­SI­GN

Decorhomme - - Sommaire - PAR ÉTIENNE DU­TIL

CONNEC­TI­VI­TÉ DES AP­PA­REILS

On en parle de­puis au moins deux ans, mais là ça se confirme, les ap­pa­reils connec­tés sont par­mi nous nous. On pense entre autres aux ré­fri­gé­ra­teurs pos­sé­dant un écran tac­tile, aux cui­si­nières qui, lors de leur uti­li­sa­tion, en­traînent le dé­mar­rage de la ven­ti­la­tion, aux fours que l’on peut contrô­ler à l’aide de son cel­lu­laire, pour aug­men­ter la tem­pé­ra­ture ou éteindre l’ap­pa­reil, ou en­core aux ré­fri­gé­ra­teurs qui nous per­mettent de voir leur conte­nu à dis­tance. Les com­pa­gnies Sam­sung et LG sont vé­ri­ta­ble­ment les chefs de file de l’in­dus­trie pour ce qui est des ap­pa­reils connec­tés, mais Whirl­pool, May­tag et Kit­chen Aid offrent main­te­nant de nom­breux mo­dèles d’élec­tro­mé­na­gers dits in­tel­li­gents. L’offre est plus di­ver­si­fiée que ja­mais dans ce sec­teur et les ventes d’élec­tro­mé­na­gers in­tel­li­gents conti­nuent d’aug­men­ter en­traî­nant par le fait même une di­mi­nu­tion des prix de dé­tail.

La cui­sine étant un lieu de ras­sem­ble­ment à la mai­son, il semble que les consom­ma­teurs soient main­te­nant prêts à in­ves­tir dans des ap­pa­reils leur of­frant plus de fonc­tion­na­li­tés et de la­ti­tude.

LES CUI­SI­NIÈRES À IN­DUC­TION SÉ­DUISENT

Elles ne sont peut-être pas nou­velles sur le mar­ché, mais elles gagnent en po­pu­la­ri­té po­pu­la­ri­té. Ar­ri­vées d’Eu­rope d’Eu­rope, les cui­si­nières à in­duc­tion connaissent un en­goue­ment sans pré­cé­dent.Alors qu’au­pa­ra­vant, ce sont da­van­tage les cui­si­nières au gaz qui ra­vis­saient les cui­si­niers, ce sont main­te­nant les cui­si­nières à in­duc­tion qui re­pré­sentent le sum­mum de la per­for­mance et de la pra­ti­ci­té en cui­sine.

Il y a une di­zaine an­nées, on fai­sait face aux pre­mières gé­né­ra­tions de cui­si­nières à in­duc­tion. De­puis, les mo­dèles se sont gran­de­ment amé­lio­rés ce qui ex­plique que de nom­breux ache­teurs se tournent vers cette ca­té­go­rie de pro­duits. Sou­li­gnons qu’une cui­si­nière à in­duc­tion est, entre autres, beau­coup plus fa­ciles d’en­tre­tien qu’une cui­si­nière au gaz. Elle chauffe aus­si beau­coup plus ra­pi­de­ment. Même au ni­veau de la ven­ti­la­tion, les cui­si­nières à in­duc­tion sont plus ef­fi­caces parce qu’il faut sa­voir que 80% de la cha­leur pro­duite par une cui­si­nière à in­duc­tion va être trans­mise di­rec­te­ment aux chau­drons, alors que pour une cui­si­nière au gaz, on parle d’en­vi­ron 45% seule­ment. C’est donc dire qu’on a 55% de perte de cha­leur qui s’en va à la ven­ti­la­tion.

L’ACIER IN­OXY­DABLE MAT, NOIR OU BRONZE

Les sur­faces lisses et brillantes que nous sommes ha­bi­tués de voir de­puis tou­jours font main­te­nant place à des tex­tures plus ru­gueuses et mattes qui rap­pellent l’élé­gance des su­per voi­tures mo­dernes. On peut aus­si agen­cer les élec­tro­mé­na­gers à une ro­bi­net­te­rie et une quin­caille­rie mate, éga­le­ment ten­dance cette an­née. Le fi­ni mat fon­cé dis­si­mule na­tu­rel­le­ment les marques de doigts, les taches et la sa­le­té. Il s’agence à mer­veille avec la plu­part des ma­té­riaux et conserve de plus sa très belle ap­pa­rence. Une ex­cel­lente fa­çon d’ap­por­ter originalité et per­son­na­li­té à votre pièce! En ef­fet, les grandes marques nous offrent main­te­nant une al­ter­na­tive aux tra­di­tion­nels ap­pa­reils blancs ou acier in­oxy­dable : l’acier in­oxy­dable noir.De plus en plus pri­sé par les consom­ma­teurs, ce der­nier est main­te­nant of­fert pour un large choix d’ap­pa­reils.

Chez bien des ma­nu­fac­tu­riers d’élec­to­mé­na­gers, dont Sam­sung, Kit­che­nAId et Whirl­pool, on ne pro­po­sait au­pa­ra­vant que trois mor­ceaux en acier in­oxy­dable noir alors que main­te­nant, ils nous en pro­pose entre 20 et 40. Une autre cou­leur ten­dance, en 2018 est le «Sun­set Bronze» que cer­taines com­pa­gnies dont Whirl­pool nous pro­pose dans cer­tains de ces mo­dèles plus haut de gamme. On parle de ré­fri­gé­ra­teurs de 33 ou 36” de large, de cui­si­nières sans tête et de lave-vais­selles à trois pa­niers.

Nous avons vu le fi­ni mat ga­gner en po­pu­la­ri­té ces der­nières an­nées dans le do­maine au­to­mo­bile comme choix de pein­ture haut de gamme. Il s’in­vite au­jourd’hui dans les mai­sons en ap­por­tant un style com­plè­te­ment dif­fé­rent à nos élec­tro­mé­na­gers.

LES ÉLEC­TRO­MÉ­NA­GERS EN­CAS­TRÉS

La ca­rac­té­ris­tique d’une belle grande cui­sine haut de gamme est l’in­té­gra­tion des ap­pa­reils dans le dé­cor, ce qui s’ap­plique éga­le­ment aux pe­tits es­paces. Toute ré­cu­pé­ra­tion d’es­pace sup­plé­men­taire ici et là fait une énorme dif­fé­rence dans une pe­tite cui­sine tant au ni­veau de la fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion que du plai­sir à cui­si­ner. En fait, les élec­tro­mé­na­gers en­cas­trés aident à maxi­mi­ser l’es­pace de fa­çon si ef­fi­cace qu’ils sont de plus en plus po­pu­laires pour les cui­sines où l’es­pace est res­treint et sont les pré­fé­rés des ama­teurs de plats cui­si­nés mai­son. Par ailleurs, les élec­tro­mé­na­gers de cui­sine en­cas­trés réus­sissent à don­ner un look épu­ré à votre cui­sine. L’op­tion de ca­cher le ré­fri­gé­ra­teur et le lave-vais­selle en les in­té­grant aux ar­moires per­met à l’îlot cen­tral ou à la plaque de cuis­son de se dé­mar­quer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.