DES SOINS NA­TU­RELS DE THÉ­RA­PIE PAR LA LU­MIÈRE ROUGE

Decorhomme - - Sommaire - PAR SÉ­BAS­TIEN THI­BERT PLUS D’IN­FOS : LE CENTRE HE­LIGHT, UN LIEU À DÉ­COU­VRIR CET HI­VER, AU 445 AVE­NUE DU PRÉ­SIDENT KENNEDY CENTREHELIGHT.CA

À l’af­fût des nou­velles ten­dances et avides de soins ef­fi­caces? Une ré­vo­lu­tion en ma­tière de beau­té et mieux être , la lu­mière rouge et le centre de soins He­light, près du mé­tro Place des Arts, pour­rait vous in­té­res­ser…Dé­cou­verte! Pour­quoi la lu­mière rouge ? On nous a souvent mis en garde contre les centres d’UV et sa­lon de bron­zage, c’est qu'il s’agit d’une lon­gueur d’onde dif­fé­rente: la lu­mière rouge est une lu­mière dite froide — donc qui ne brû­le­ra pas votre peau— mais dont les bien­faits pé­nè­tre­ront en pro­fon­deur. Ce n’est donc pas une lu­mière dan­ge­reuse pour votre peau, au contraire.

Uti­li­sée par la NA­SA pour ré­gler l’hor­loge bio­lo­gique des as­tro­nautes, elle est re­con­nue pour ses ef­fets re­laxants et pour son ac­tion sur les cel­lules de votre peau, de vos che­veux, de votre car­ti­lage, sur vos ver­ge­tures post-en­trai­ne­ment ou après une perte de poids im­por­tante…bref un peu pour tout.

Cette tech­no­lo­gie na­tu­relle, de ré­gu­la­tion du mé­ta­bo­lisme cel­lu­laire par la lu­mière. Éprou­vée en la­bo­ra­toire et ap­puyé par 4000 études scien­ti­fiques, elle uti­lise l’ac­tion des diodes élec­tro­lu­mi­nes­centes (LED) rouges puis­santes pour re­vi­ta­li­ser et ré­gu­ler les cel­lules, tout en pro­cu­rant une sen­sa­tion de mieux-être à l’or­ga­nisme.

Ef­fi­cace, la tech­no­lo­gie re­donne aux cel­lules leur plein pou­voir ré­pa­ra­teur. Cette nou­velle ère de soins de la beau­té et du mieux-être par la lu­mière est of­ferte en ex­clu­si­vi­té au Centre He­light si­tué en plein coeur du centre-ville

C’est en 2015 que Jé­rôme Grange et Jean-Marc Mon­cor­ger (Ph.D.) fondent He­light afin de dé­mo­cra­ti­ser les bien­faits es­thé­tiques et apai­sants de la lu­mière rouge en fé­dé­rant un co­mi­té scien­ti­fique com­po­sé de mé­de­cins der­ma­to­logues (Dr. M. Pel­le­tier), de cher­cheurs en neu­ros­ciences (Dr. C. Gron­fier) et de phy­si­ciens (O. Ca­selles).

Trois ans plus tard, Jas­mine Le­beau, di­rec­trice du Centre He­light de Mon­tréal, offre en pri­meur l’ap­pa­reil de pho­to­bio­mo­du­la­tion He­light Pro (qui uti­lise une tech­no­lo­gie LED). Il s’ar­ti­cule au­tour de com­po­santes élec­tro­niques et op­tiques de pointe. L’uti­li­sa­tion du He­light Pro est simple, les pro­to­coles sont courts et les ré­sul­tats sont vi­sibles. De­puis peu, le Spa du cé­lèbre Ritz de Pa­ris offre de séances He­light. C’est ain­si que grâce à un pro­ces­sus com­pa­rable à la pho­to­syn­thèse des plantes plantes, He­light per­met aux cel­lules de trans­for­mer la lu­mière en éner­gie. Ses bien­fait bien­faits sont mul­tiples et dé­passent le spectre des soins es­thé­tiques tra­di­tion­nels tra­di­tion­nels.

Le Centre He­light de Mon­tréal, ou­vert au pu­blic et aux pro­fes­sion­nels, pro­pose une sé­rie de soins par la lu­mière. Par­mi ceux-ci : an­ti-âge, re­den­si­fi­ca­tion ca­pil­laire, teint et éclat de la peau, raf­fer­mis­se­ment, ver­ge­tures, sou­la­ge­ment de dou­leurs ar­ti­cu­laires et mus­cu­laires, dé­pres­sion sai­son­nière, re­laxa­tion / an­ti stress et la ré­cu­pé­ra­tion mus­cu­laire.

En amé­lio­rant le flux d’oxy­gène dans vos cel­lules, elle per­met à votre peau de ci­ca­tri­ser, de se ré­gé­né­rer et de vous don­ner bonne mine, pour sim­pli­fier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.