Lu­do­vick Bour­geois Un jeune homme fort et cou­ra­geux

Échos vedettes - - TOP 12 VEDETTES 2017 -

Tout au long de l’an­née, Lu­do­vick Bour­geois a fait preuve d’une grande force très ins­pi­rante. À 24 ans, le jeune homme a su se tailler une place de choix dans le coeur des Qué­bé­cois grâce à son ta­lent, à sa per­son­na­li­té, à son cha­risme et à sa dé­ter­mi­na­tion. Lors de son pas­sage à

La Voix, il a su nous char­mer dès les Au­di­tions à l’aveugle où il a re­pris avec brio un des grands suc­cès des BB, Tu ne sau­ras ja­mais, une pièce écrite par son père. Sa pres­ta­tion a fait re­tour­ner tous les coachs, et c’est Éric La­pointe que Lu­do­vick a choi­si. Alors que son père, Pa­trick Bour­geois, était gra­ve­ment ma­lade, il a su tra­ver­ser avec cou­rage les épreuves et res­ter so­lide, tout en fai­sant sa place à La Voix. Sans conteste, il a sé­duit le pu­blic avec son in­ter­pré­ta­tion de Drops of Ju­pi­ter du groupe Train, lui per­met­tant d’ob­te­nir son lais­sez-pas­ser pour la fi­nale. Lors de cel­le­ci, qui a eu lieu en mai, il a chan­té en di­rect Si je com­men­çais, com­po­si­tion de son coach et de Lyn­da Le­may, ce qui lui a per­mis de de­ve­nir «LA» voix du Qué­bec. La grande fi­nale de

La Voix a été rem­plie d’émo­tions pour le jeune homme, d’au­tant plus que son père se trou­vait dans l’as­sis­tance, mal­gré la ma­la­die. Grâce à sa par­ti­ci­pa­tion à l’émis­sion, Lu­do­vick a ré­col­té une no­mi­na­tion à l’ADISQ dans la ca­té­go­rie Chan­son de l’an­née avec Tu ne sau­ras ja­mais qui fi­gure sur l’al­bum

La Voix 5. Pen­dant cette an­née riche en suc­cès, Lu­do­vick a sor­ti son al­bum épo­nyme, le 17 oc­tobre, sur le­quel on re­trouve des titres dans les deux langues of­fi­cielles. Il a si­gné le texte ou la mu­sique de trois pièces. Il a col­la­bo­ré avec son pa­pa et Fred St- Ge­lais pour la créa­tion de cet al­bum. Le pre­mier ex­trait, De­sert Song, a fait très bonne fi­gure dans les ra­dios et, dès jan­vier, il com­men­ce­ra sa tour­née de spec­tacles.

SO­LIDE FACE À L’ÉPREUVE

Son au­tomne a été mar­qué par le dé­cès tra­gique de son père, le 26 no­vembre, des suites de son com­bat contre le can­cer, alors qu’il était âgé de 55 ans. Lu­do­vick était en Chine à ce mo­ment-là avec sa mère, sa soeur et une tante — il avait ga­gné ce voyage à La Voix. Mal­gré la dis­tance, il a adres­sé un mes­sage tou­chant au pu­blic sur les ré­seaux so­ciaux, en ré­ac­tion à la mort de son père. Puis, du­rant les fu­né­railles du lea­der des BB, le 11 dé­cembre, Lu­do­vick a li­vré un té­moi­gnage émou­vant. «Ce que je trouve le plus dur au­jourd’hui, c’est de dire bye à un ami, à une idole, un men­tor, un pro­duc­teur et un père. Cet été, j’ai eu la chance de par­ta­ger ma pas­sion avec la tienne en mon­tant sur des scènes un peu par­tout au Qué­bec. Je suis choyé d’avoir vé­cu ça avec toi. Tu te­nais tou­jours à ce qu’on couche dans les mêmes chambres d’hô­tel, et je t’en suis au­jourd’hui re­con­nais­sant. Ces sou­ve­nirs et ces images que j’ai de ces mo­ments-là res­te­ront à ja­mais gra­vés dans ma tête. Avec toi, ce n’était ja­mais plate et ano­din. Ta qua­li­té de com­po­si­teur fe­ra en sorte que tu vi­vras pour l’éter­ni­té.» Mal­gré la dou­leur, Lu­do­vick est res­té so­lide et fort. Son pa­pa avait bien rai­son d’être fier de lui à tous les ni­veaux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.