S.W.A.T.: 5 choses que vous ne sa­viez peut- être pas

5 choses que vous ne sa­viez peut-être pas sur...

Échos vedettes - - SOMMAIRE - PAR SABIN DESMEULES

SOYEZ PRÊTS POUR UNE BONNE DOSE D’ADRÉNALINE! LA SÉ­RIE À SUC­CÈS S.W.A.T. DÉBARQUE SUR AD­DIKTV, LES VENDREDIS À 21 H. ON Y SUIT DA­NIEL «HONDO» HARRELSON (SHEMAR MOORE), UN JEUNE LIEUTENANT AP­PE­LÉ À DIRIGER L’UNI­TÉ D’ÉLITE DE LOS ANGELES. VOICI CINQ CHOSES QUE VOUS NE SA­VIEZ PEUT-ÊTRE PAS À PROPOS DE CETTE FICTION OU DE SES ARTISANS...

1

En 2016, Shemar Moore, qui est l’une des ve­dettes de S.W.A.T., quit­tait la sé­rie Es­prits cri

mi­nels. «Après 11 an­nées, il était temps pour moi de pas­ser à autre chose», avait- il alors ex­pli­qué à la pu­bli­ca­tion fran­çaise Télé- Loi­sirs. «Après avoir pas­sé des jour­nées en­tières sur un pla­teau de télé pen­dant de longues an­nées, je sou­haite me ma­rier et avoir des en­fants.» Et voi­là que peu de temps s’est écou­lé avant qu’il ra­mène sa belle gueule cra­quante dans S.W.A.T. Il n’est tou­jours pas ma­rié et n’a pas d’en­fants. De­puis l’au­tomne der­nier, il y a tou­te­fois des ru­meurs d’idylle entre lui et Phae­dra Parks, une ex de l’émis­sion The Real Hou­se­wives of At­lan­ta. 2 Si la gueule de Shemar vous dit quelque chose, c’est que c’est d’abord lui qui a joué Mal­colm Win­ters dans Les feux de l’amour.

C’est la preuve qu’on ne l’a pas tou­jours en­ga­gé pour ses gros bras! 3 Ce n’est pas la pre­mière fois qu’une oeuvre s’in­té­resse à l’uni­té d’élite S.W.A.T. Un long mé­trage est sor­ti en 2003 et met­tait en ve­dette Samuel L. Jack­son, Co­lin Far­rell, Mi­chelle Ro­dri­guez, LL Cool J et Je­re­my Ren­ner. Mais, con­trai­re­ment à ce qu’on peut croire, cette ré­cente ver­sion té­lé­vi­suelle n’est pas ins­pi­rée du film. Elle se veut plu­tôt un re­make d’une sé­rie du même nom des an­nées 1970, avec Steve For­rest et Ro­bert Urich.

4

Les thèmes de la sé­rie n’ont rien à voir avec ceux des an­nées 1970! «La sé­rie parle de la vie d’au­jourd’hui. Des an­nées Trump, mais sans vrai­ment par­ler de Trump. Pas de po­li­tique, mais des choses que vous voyez au jour­nal té­lé­vi­sé et qui se pro­duisent par­tout dans le monde», a confié l’ac­teur prin­ci­pal au ma­ga­zine TV Guide. Et d’en­trée de jeu, la sé­rie dé­nonce le ra­cisme en fai­sant écho au mou­ve­ment Black Lives Mat­ter.

5

Les deux créa­teurs de

S.W.A.T., Aa­ron Rah­saan Tho­mas et Shawn Ryan, n’en sont pas à leurs pre­miers pas dans le genre po­li­cier. Le pre­mier a écrit des épi­sodes de CSI: NY et, le se­cond, de The Shield (sur la po­lice de Los Angeles). Pas de doute, ils car­burent aux af­faires cri­mi­nelles et à l’ac­tion!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.