Brian Wilson: re­tour dans la mé­tro­pole

Échos vedettes - - SOMMAIRE - FRAN­CIS BOLDUC

Quand on pense à la mu­sique pop rock, et sur­tout aux lé­gendes qui l’ont fa­çon­née, on ne peut pas­ser Brian Wilson sous si­lence.

Né en juin 1946, en Ca­li­for­nie, le mu­si­cien s’est no­tam­ment fait connaître en com­po­sant plu­sieurs des grands suc­cès du cé­lèbre groupe Beach Boys, dont il était le chan­teur, le bas­siste, le com­po­si­teur et le pro­duc­teur. Sur­fin’ U.S.A., I Get Around, Fun, Fun, Fun, Good Vi­bra­tions, ça vous dit quelque chose?

Par­mi tous les suc­cès qui lui sont at­tri­bués, plu­sieurs se sont trou­vé une place dans les plus pres­ti­gieux pal­ma­rès de la mu­sique. Le cé­lèbre mu­si­cien, pre­mier ar­tiste pop à être cré­di­té pour la com­po­si­tion, les ar­ran­ge­ments, la pro­duc­tion et l’in­ter­pré­ta­tion de son ma­té­riel, a été ho­no­ré à de très nom­breuses re­prises au cours de sa brillante car­rière qui, il faut bien le men­tion­ner, a aus­si connu des jours plus sombres. Il a long­temps souf­fert de pro­blèmes de ma­la­die men­tale, dont la dé­pres­sion.

Wilson a été in­tro­ni­sé au Rock & Roll Hall of Fame en 1988. Dans les listes publiées par Rol­ling Stone, la ve­dette amé­ri­caine de la mu­sique s’est clas­sée au 52e rang par­mi les 100 meilleurs chan­teurs de tous les temps en 2008, et au 12e par­mi les 100 meilleurs au­teurs-com­po­si­teurs de tous les temps en 2015.

Brian Wilson, ses mu­si­ciens et ses cho­ristes se­ront ac­com­pa­gnés par leurs com­plices de longue date, Al Jar­din et Blon­die Cha­plin, sur la scène du Théâtre St-De­nis, à Mon­tréal, le 22 no­vembre. Bon con­cert en com­pa­gnie de ce­lui qu’on ap­pelle le Mo­zart du rock et le Ger­sh­win de sa gé­né­ra­tion!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.