Les po­tins sur vos stars pré­fé­rées

Échos vedettes - - SOMMAIRE - Hugh Grant

N’en dé­plaise à bien des femmes, à 58 ans, Hugh Grant a dé­ci­dé qu’il avait as­sez don­né dans les co­mé­dies ro­man­tiques. Coup de foudre à Not­ting Hill, Réel­le­ment l’amour, Brid­get Jones: L’âge de rai­son et bien d’autres, c’était beau, mais c’est ter­mi­né. L’ac­teur bri­tan­nique, qui a bâ­ti sa car­rière en jouant dans ce genre de films pen­dant pas moins de 25 ans, en a fait la dé­cla­ra­tion dans le ma­ga­zine The Hol­ly­wood Re­por­ter. «Je suis de­ve­nu trop vieux, trop laid et trop gros pour le faire.» Au cours de l’en­tre­vue, il men­tionne: «J’ai été très chan­ceux. Et j’assume la plupart de ces co­mé­dies ro­man­tiques. Une ou deux sont éton­nantes, mais dans l’en­semble, je peux les as­su­mer et les gens les ap­pré­cient. Et je crois fer­me­ment que notre tra­vail consiste à di­ver­tir.» On sent quand même un cer­tain re­gret de sa part d’avoir tout le temps joué le même genre de rôle. «J’au­rais dû prendre des décisions in­té­res­santes et faire des choses dif­fé­rentes. Au lieu de ce­la, je me suis ré­pé­té presque à l’iden­tique en­vi­ron 17 fois de suite.» La ques­tion qui se pose main­te­nant est: avons-nous en­vie de voir Hugh Grant jouer autre chose qu’un amou­reux tran­si?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.