PA­TRICE COQUEREAU

Une marche pour par­ler de l’an­xié­té

Échos vedettes - - SOMMAIRE - MARIE-CLAUDE DOYLE

Ce jeu­di 11 juillet à 10 h, au parc Marie-Vic­to­rin de Lon­gueuil, Pa­trice Coquereau, qu’on peut voir dans le film Men­teur, a com­men­cé une longue marche de 570 km qui le mè­ne­ra jus­qu’à Ri­mous­ki. Le pé­riple, in­ti­tu­lé Pas à pas, se fait au pro­fit de Pho­bies-Zé­ro et de pro­jets à pro­pos de l’an­xié­té. «J’ai eu un flash il y a un mois et de­mi: j’ai­me­rais faire un pro­jet té­lé qui abor­de­rait les troubles an­xieux. Pour at­ti­rer l’at­ten­tion, je me suis dit que j’al­lais faire une marche tout le long de la 132, que je connais bien. Je vais cou­cher chez des gens; il y en a plein qui m’ont dé­jà dit qu’ils m’hé­ber­ge­raient. Je vais aus­si in­vi­ter les gens à mar­cher un bout avec moi, à dis­cu­ter, à faire des vi­déos et à ré­col­ter des té­moi­gnages au­dios. C’est une dé­marche qui vise à ren­con­trer du monde et à par­ler de l’an­xié­té. Je lance l’in­vi­ta­tion aux dif­fu­seurs té­lé. Je veux ain­si leur dé­mon­trer qu’ils au­raient de bonnes cotes d’écoute parce que les troubles an­xieux touchent beau­coup de gens. Je me suis don­né 50 jours pour faire le pé­riple, mais je le fe­rai pro­ba­ble­ment en moins de temps», ex­plique le co­mé­dien et confé­ren­cier. Même s’il se­ra loin de son conjoint, Guy Ber­trand, ce der­nier vien­dra le re­joindre quelques jours du­rant son aven­ture. On pour­ra suivre quo­ti­dien­ne­ment Pa­trice Coquereau sur sa page Fa­ce­book, son compte Twit­ter, son Ins­ta­gram et sur son site: pa­tri­ce­co­que­reau.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.