«JE N’AI PAS EN­VIE D’ÊTRE SUREXPOSÉE»

Échos vedettes - - TÉLÉVISION FLASHS | SUR DEMANDE -

Karine Gon­thier-Hynd­man aime al­ler là où on ne l’at­tend pas: tan­tôt, elle fait des sketchs co­miques et de la gym­nas­tique ver­bale dans Like-moi!, tan­tôt, elle joue une pas fine dans O’, puis une fille à l’humour grin­çant dans Les In­vi­sibles... En ce mo­ment, elle tourne dans C’est comme ça que je t’aime, la nou­velle sé­rie de François Lé­tour­neau (qui se passe dans les an­nées 1970) dont la sor­tie est pré­vue en 2020 sur l’Ex­tra d’ICI Tou.tv. «Il y a quelque chose de très ci­né­ma­to­gra­phique dans ce qu’on va faire. C’est autre chose: c’est très cho­ré­gra­phique! Il se passe beau­coup d’af­faires! C’est un show de groupe: les quatre per­son­nages prin­ci­paux sont très pré­sents d’une scène à l’autre. Il y a quelque chose d’un peu gran­diose dans tout ça!» Karine est dans plu­sieurs af­faires, un peu par­tout... La co­mé­dienne en est consciente. «Cette an­née, j’ai choi­si de me concen­trer là-des­sus. Je ne veux pas me brû­ler... D’abord pour ma san­té, mais aus­si parce que je n’ai pas en­vie d’être surexposée et qu’à un mo­ment don­né les gens soient tan­nés de me voir. Il faut en te­nir compte. J’évo­lue dans un pe­tit mi­lieu où il est fa­cile d’ar­ri­ver à sa­tu­ra­tion.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.