FRAN­CIS­CO RAN­DEZ

Une pé­riode dif­fi­cile

Échos vedettes - - SOMMAIRE - VIC­TOR-LÉON CAR­DI­NAL

Le co­mé­dien et ani­ma­teur Fran­cis­co Ran­dez an­non­çait le 1er sep­tembre, sur sa page Fa­ce­book, que sa blonde, Ariane Brien Chi­coine, qui par­tage sa vie de­puis le dé­but de l’an­née, a des symp­tômes s’ap­pa­ren­tant for­te­ment à un can­cer des ovaires. «Nous au­rons une confir­ma­tion de ce diag­nos­tic dans quelques se­maines. Ariane su­bi­ra une pre­mière opé­ra­tion dans quelques jours et les trai­te­ments vont suivre. Le quo­ti­dien consiste en ce mo­ment à l’or­ga­ni­sa­tion et la pla­ni­fi­ca­tion des pro­chaines étapes, la ges­tion de la dou­leur, et beau­coup de lec­ture pour s’ins­truire sur les op­tions et pos­si­bi­li­tés liées au trai­te­ment et à la ma­la­die.»

Bien qu’il ait vé­cu dans les der­niers mois une re­la­tion amou­reuse en dents de scie à cause d’une pé­riode de re­mise en ques­tion et à des ob­jec­tifs de couple di­ver­gents, Fran­cis­co Ran­dez pré­cise avoir le dé­sir d’épau­ler l’élue de son coeur et de res­ter à ses cô­tés dans cette dure épreuve. «Après tout ce que nous avons vé­cu dans la der­nière an­née, après tout ce que nous avons par­ta­gé, Ariane et moi avons dé­ci­dé de mettre nos dif­fé­rends de cô­té et de vivre cette épreuve côte à côte. Ce que nous sa­vons, c’est que nous te­nons pro­fon­dé­ment l’un à l’autre. Nous ver­rons, une fois cette épreuve vé­cue, si nos que­relles au­ront te­nu la route. [...] La vie conti­nue et nous al­lons vivre plus fort que ja­mais», écrit-il en ter­mi­nant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.