Dé­cou­verte: Jor­da­na La­joie

Échos vedettes - - SOMMAIRE - − Jor­da­na La­joie BÉA­TRICE GRAVEL

APRÈS SON RÔLE MAR­QUANT DE SHANNON LE­MIEUX DANS LA SÉ­RIE PA­TRICE

LE­MIEUX 24/7 (2015), JOR­DA­NA LA­JOIE A SEM­BLÉ QUIT­TER NOS ÉCRANS, MAIS ELLE A PLU­TÔT POUR­SUI­VI SA CAR­RIÈRE DU CÔ­TÉ AN­GLO­PHONE. ON PEUT AIN­SI LA VOIR DANS LA SÉ­RIE THE BOYS, DIF­FU­SÉE SUR AMA­ZON PRIME. À LA DÉ­COU­VERTE D’UNE AC­TRICE BIEN DE CHEZ NOUS QUI SE DIS­TINGUE À L’ÉTRAN­GER!

«J’ai par­ti­ci­pé à des pro­jets in­dé­pen­dants avec des amis, mais mon pre­mier rôle pro­fes­sion­nel a été ce­lui de Shannon Le­mieux dans Pa­trice Le­mieux 24/7, confie Jor­da­na La­joie. C’était très co­ol.» Afin d’in­car­ner l’épouse amé­ri­caine de ce joueur de ho­ckey, Jor­da­na uti­li­sait un fran­çais cas­sé. Elle semble avoir in­ter­pré­té ce rôle à mer­veille, puisque plu­sieurs la croyaient réel­le­ment an­glo­phone. «Les gens m’in­ter­pel­laient en an­glais; je de­vais leur dire que je par­lais fran­çais et que je n’étais pas Amé­ri­caine! Après ce rôle, tout le show­biz fran­co­phone pen­sait que je ne par­lais pas un bon fran­çais, y com­pris les di­rec­teurs de cas­ting. Au dé­but, je trou­vais ça as­sez drôle, mais ça m’a peut-être joué des tours pour ma car­rière au Qué­bec.»

Jor­da­na a en ef­fet une car­rière beau­coup plus pro­li­fique du cô­té an­glo­phone: elle a joué dans plu­sieurs pro­duc­tions, par­mi les­quelles fi­gurent Ter­ri­fied at 17 (2019), A Gin­ger­bread Ro­mance (2018) et Zoe (2018). «En tant que co­mé­dienne bi­lingue, je vais là où il y a des au­di­tions. J’ai plus d’oc­ca­sions du cô­té an­glo­phone. Ce n’est pas une pré­fé­rence. On a un bas­sin d’ar­tistes ma­gni­fiques avec qui j’ai­me­rais tel­le­ment jouer! Je n’ai mal­heu­reu­se­ment pas en­core eu cette chance.»

DU DROIT AU JEU

Quatre heures nous sé­pa­raient de Jor­da­na lors de cet en­tre­tien té­lé­pho­nique. «Je suis à Van­cou­ver, pour des au­di­tions et pour des va­cances. Je me ren­drai en­suite à To­ron­to, avant de ren­trer à Mon­tréal.» La jeune femme as­pi­rait pourtant à une car­rière en droit. «J’ai tou­jours ai­mé les arts, mais l’en­vie de de­ve­nir co­mé­dienne m’est ve­nue à l’ado­les­cence. Ma mère vou­lait que je de­vienne avo­cate, mais j’ai sui­vi des cours d’ac­ting en pa­ral­lèle. J’al­lais com­men­cer mon droit à l’uni­ver­si­té et, sur un coup de tête, j’ai dé­ci­dé de pas­ser les au­di­tions pour le pro­gramme de théâtre au Col­lège Daw­son. J’ai pour­sui­vi dans cette voie après avoir été ac­cep­tée.»

Au­jourd’hui, la co­mé­dienne fait par­tie de la dis­tri­bu­tion de The Boys, une sé­rie amé­ri­caine de su­per­hé­ros ins­pi­rée de la bande des­si­née du même nom. Elle y in­carne Che­rie. «J’ai pas­sé l’au­di­tion par vi­déo. Je ne croyais pas avoir beau­coup de chances d’ob­te­nir le rôle, puis­qu’il y avait beau­coup de can­di­dats. C’est quand même une sé­rie pro­duite par Seth Ro­gen!» Créée et écrite par Eric Kripke (Sur­na­tu­rel), la sé­rie est éga­le­ment co­pro­duite par Evan Gold­berg. «J’ai fait des re­cherches sur Che­rie, qui est ins­pi­rée de Ma­rie, un des per­son­nages de la bande des­si­née. Mais Che­rie consti­tue une ver­sion bien plus co­ol du per­son­nage de Ma­rie: elle sait ma­nier les bombes et les fu­sils. Pour construire mon per­son­nage, j’ai écou­té beau­coup de mu­sique punk rock, dont The Pro­di­gy, et j’ai lu les bandes des­si­nées, que je vous re­com­mande for­te­ment! C’était une belle sur­prise d’ob­te­nir ce rôle.»

AU-DE­LÀ DES AP­PA­RENCES

Mais le rôle de Shannon Le­mieux de­meure son ex­pé­rience la plus si­gni­fi­ca­tive à ce jour. «J’adore la co­mé­die. C’était le rôle par­fait pour moi: non seu­le­ment j’ai pu jouer avec Pa­trice Ro­bi­taille, un grand ac­teur du cô­té fran­co­phone, mais j’ai aus­si pu im­pro­vi­ser!» La re­ver­rat-on dans des pro­duc­tions qué­bé­coises pro­chai­ne­ment? «Je suis très sé­lec­tive pour mes rôles. Les scé­na­ristes fran­co­phones sont très forts; on écrit de bonnes his­toires ici. Mal­heu­reu­se­ment, mon cas­ting cor­res­pond trop sou­vent à ce­lui de “la belle fille” et ce n’est pas ce que je sou­haite faire. Je veux jouer des choses plus vraies. J’ai­me­rais qu’un pro­duc­teur voie au-de­là de mon ap­pa­rence...»

L’ac­trice tourne pré­sen­te­ment dans la deuxième sai­son de The Boys, en plus de chan­ter. «Je voyage aus­si. C’est le mo­ment par­fait pour voya­ger, parce que je suis cé­li­ba­taire. Je com­pose éga­le­ment de la mu­sique, ce qui est un peu plus per­son­nel pour moi; c’est pour­quoi je suis plus hé­si­tante dans ce do­maine. On ver­ra peut-être dans le fu­tur...»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.