UNE OEUVRE d’ex­cep­tion

ELLE (Québec) - - Culture -

Voi­ci un ro­man gra­phique unique en son genre, qui dé­voile un ta­lent ex­tra­or­di­naire. Ce­lui d’une Amé­ri­caine née en 1962 à Chi­ca­go, Emil Fer­ris. Pré­sen­té sous forme de jour­nal in­time, l’ou­vrage met en scène une fille de 10 ans dans le Chi­ca­go des an­nées 1960 avec, en toile de fond, la guerre du Viet­nam et l’as­sas­si­nat de Mar­tin Lu­ther King Jr. La nar­ra­trice est fas­ci­nante d’in­tel­li­gence et d’ima­gi­na­tion. En quête constante de vé­ri­té, elle s’in­ter­roge sur la fa­mille, la ma­la­die, la mort, la fo­lie, le mal, le bien, l’ami­tié, la créa­tion ar­tis­tique, la pros­ti­tu­tion, l’ho­mo­sexua­li­té, l’os­tra­cisme... La jeune Ka­ren adore les monstres, rêve d’en être un: plus fa­cile à ses yeux d’être un monstre que d’être une femme. Al­ter­nant les époques, les uni­vers, en­tre­mê­lant cri­tique so­ciale, mys­tère et émo­tions à fleur de peau, MOI, CE QUE J’AIME, C’EST LES MONSTRES fait dia­lo­guer les images et le texte de fa­çon exem­plaire. (Al­to)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.