Cuir che­ve­lu sec et flo­con­neux

ELLE (Québec) - - Cheveux -

«Le pro­blème est dû à une sé­cré­tion in­suf­fi­sante de sé­bum par les glandes sé­ba­cées», pré­cise l’ex­perte af­fi­liée à la marque Re­né Fur­te­rer, Ca­the­rine Chau­vin. Ce phé­no­mène peut être d’ordre na­tu­rel ou consé­quent à des agres­sions ex­ternes comme une ex­po­si­tion ac­crue au so­leil, au vent ou à l’eau de mer. La sé­che­resse cu­ta­née, voire l’ec­zé­ma qui af­flige alors le cuir che­ve­lu, peut être exa­cer­bée par l’uti­li­sa­tion de pro­duits ca­pil­laires par­fu­més ou ir­ri­tants, la cha­leur ou la pré­sence d’al­ler­gènes dans l’air (comme, par exemple, les poils d’ani­maux). LA SO­LU­TION Pour hy­dra­ter le cuir che­ve­lu et en­rayer du même souffle les ré­si­dus flo­con­neux dis­gra­cieux, on mise sur des in­gré­dients nour­ris­sants et apai­sants comme la noix de co­co, l’huile es­sen­tielle de la­vande ou de rose. Les soins à base de py­ri­thione de zinc sont des so­lu­tions éprou­vées par les der­ma­to­logues afin de contrô­ler la pro­li­fé­ra­tion des pel­li­cules. LE BON DOIG­TÉ Pro­té­ger son cuir che­ve­lu du so­leil et des autres agres­seurs en­vi­ron­ne­men­taux est es­sen­tiel. On évite aus­si les pro­duits ca­pil­laires ir­ri­tants, ou en­core, ceux qui laissent des ré­si­dus à la ra­cine des che­veux, nui­sibles à la res­pi­ra­tion cel­lu­laire. «Je re­com­mande aus­si à mes clients de se la­ver les che­veux plus sou­vent, d’ac­croître leur consom­ma­tion quo­ti­dienne d’eau et d’op­ter pour une diète à faible te­neur en sel», ajoute l’ex­perte en tri­cho­lo­gie Diane Do­no­frio.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.