«His­toires de ma­rins.»

ELLE (Québec) - - Sommaire -

Jene sais pas si vous le sa­viez, mais les cal­mars pos­sèdent un bec – c’est le seul tis­su dur qu’on re­trouve chez cet ani­mal. Et je ne sais pas si vous le sa­viez, mais les cal­mars sont sou­vent la proie de ca­cha­lots, qui eux, ne di­gèrent pas leur bec.

Avant d’al­ler plus loin, sa­chez que la suite n’est pas très élé­gante: le pauvre ca­cha­lot re­crache donc les becs de cal­mars dans l’océan. C’est de ce «vo­mi» (je vous avais pré­ve­nues!) que l’on ex­trait une pré­cieuse odeur qui vous ac­com­pagne peut-être tous les jours, ca­chée dans l’ef­fluve de votre par­fum fa­vo­ri: l’ambre gris.

Loin de moi l’idée de vous don­ner une le­çon sur les phé­no­mènes na­tu­rels – je ne connais pas grand-chose en ma­tière de mam­mi­fères ma­rins. Ce qui m’in­té­resse dans cette his­toire, c’est la sur­pre­nante éten­due (et la beau­té!) de ce que la na­ture a à nous of­frir. L’odo­rat n’est pas le sens le plus ai­gui­sé de l’hu­main, mais sa­chez que les nez les plus af­fû­tés, comme ce­lui qui crée les par­fums de la mai­son Dior, Fran­çois De­ma­chy, savent re­con­naître et nom­mer plu­sieurs cen­taines d’odeurs. C’est lui, d’ailleurs, qui m’a ra­con­té l’ori­gine de l’ambre gris, qu’il ap­pré­cie par­ti­cu­liè­re­ment, lorsque je l’ai ren­con­tré à New York.

Au-de­là du fait que j’ai trou­vé ça fa­bu­leux de pou­voir par­ler de ca­cha­lots avec l’un des par­fu­meurs les plus pres­ti­gieux du monde, j’ai ado­ré l’en­tendre par­ler avec pas­sion des in­gré­dients qui forment la base de son mé­tier: le bois de san­tal, le jas­min sam­bac, la ber­ga­mote, le vé­ti­ver, l’ylang-ylang, qui pro­viennent des quatre coins du monde, ont tous une his­toire! Sa sen­si­bi­li­té par rap­port à l’ap­pro­vi­sion­ne­ment de ces res­sources m’a éga­le­ment tou­chée, puis­qu’il pri­vi­lé­gie les four­nis­seurs qui tra­vaillent de fa­çon du­rable et éco­res­pon­sable. Lors­qu’on pense aux en­jeux en­vi­ron­ne­men­taux ac­tuels, on peut se ré­jouir de toute ini­tia­tive al­lant en ce sens.

Si vous êtes cu­rieuses d’en sa­voir plus sur le tra­vail de Fran­çois De­ma­chy et sur Joy, sa plus ré­cente créa­tion pour Dior, je vous in­vite à lire notre en­tre­tien avec lui en page 28. Et si vous avez un faible pour sa sen­suelle égé­rie, Jen­ni­fer La­wrence, ren­dez­vous à la page 38! Sa fran­chise ha­bi­tuelle fait tou­jours du bien à lire.

Par ailleurs, pour celles qui ne sont pas mor­dues de par­fums, mais qui ne dé­daignent pas les pro­duits de beau­té, lais­sez-moi vous rap­pe­ler que les ré­sul­tats de la 22e édi­tion du Grand Prix de la Beau­té sont dé­voi­lés! Vi­sage, corps, che­veux... vous y trou­ve­rez tous les pro­duits chou­chous dont vous vou­drez faire le plein cet au­tomne.

Bonne lec­ture!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.