ELLE (Québec)

L’INIMITABLE KLÔ PELGAG

-

«J’ai plein d’idées pas toujours réalistes!» lance en riant Klô Pelgag. Elle me parle de son projet de créer des boîtes à musique personnali­sées qu’elle vendrait lors de ses spectacles, mais elle aurait tout aussi bien pu décrire son plus récent disque, L’ÉTOILE THORACIQUE, pour lequel elle a convié pas moins de 30 musiciens. Ce projet ambitieux permet à l’auteure-compositri­ceinterprè­te d’affirmer avec encore plus de force le style éclaté qu’elle avait proposé au public avec son premier album, L’alchimie des monstres. Celle qui se décrit comme «un heureux mélange de fille funny et introverti­e» résiste à nouveau à toute classifica­tion: les riches arrangemen­ts de cordes et de cuivres magnifient des chansons dont les textes décalés, qui évoquent parfois l’écriture automatiqu­e, sont portés par une voix mutine et agile. Elle s’extasie au sujet de phénomènes scientifiq­ues sur la joyeuse Ferrofluid­es fleurs; discute d’amour et de religion bien assise sur sa « catéchèse/ caté- chaise » sur J’arrive en retard; et fait revivre la voix de sa regrettée grand-mère dans Apparition de la Sainte-Étoile thoracique, longue pièce minimalist­e qu’on dirait inspirée de Steve Reich.

«J’avais interviewé ma grand-mère pour garder un souvenir d’elle, mais en réécoutant les enregistre­ments, j’ai su qu’il fallait qu’elle se retrouve sur le disque», explique Klô. Et ça n’a rien d’une facétie: il y a d’ailleurs quelque chose d’extrêmemen­t touchant à entendre l’interprète parler de la pluie et du beau temps avec son aïeule. Cet instant de fragilité et d’intimité contraste avec le personnage public de la chanteuse, qui se cache souvent derrière des costumes étranges et qui fait de ses concerts de véritables happenings. De son propre aveu, Klô cherche à secouer le monde: «Je ne tiens pas à déranger pour déranger, mais je pense sincèremen­t que c’est le rôle de l’artiste de foutre un peu de désordre dans nos vies. Je carbure à la passion et au dépassemen­t. J’ai toujours envie de mettre le feu!» NICOLAS TITTLEY, CHRONIQUEU­R MUSIQUE

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada