VOY­AGE ÉCLAIR À DEN­VER

Cinq façons d’être créatif dans le River North Art Dis­trict.

Air Canada enRoute - - GETAWAY / ESCAPADE - ILLUSTRATIONS BY / D’ ALEX FOS­TER

 Dans le River North Art Dis­trict (RiNo) se trou­vent plus de 30 ga­leries, 475 artistes et la plus forte con­cen­tra­tion de brasseries ar­ti­sanales au pays, mais quel quartier pour­rait se dire branché sans son hô­tel-bou­tique ? Juste­ment, le pro­mo­teur im­mo­bilier lo­cal Ryan Dig­gins a ou­vert en avril dernier ce grandiose étab­lisse­ment aux 50 chambres pro­posant de pe­tites at­ten­tions prisées des grands voyageurs : des fenêtres qui s’ou­vrent, de larges meubles-lava­bos bien éclairés, du range­ment pour qui veut tout déballer ou ranger ses valises, et du vrai café (avec cafetière à pis­ton). Les pros du cock­tail newyorkais Death & Co. gèrent le hall du Ramble, qui abrite un café tran­quille le matin se muant dès 15 h en re­paire à apéros où il vaut mieux réserver. THERAMBLEHOTEL.COM

 Déam­bulez dans les ru­elles poly­chromes du RiNo et vous tomberez peut-être sur un im­posant lut­teur mous­tachu de lucha li­bre ou un panda de 6 m à longues dents. Chaque an­née en septem­bre, le fes­ti­val d’art ur­bain Crush Walls em­bel­lit le quartier de nou­velles mu­rales d’artistes lo­caux et étrangers tels De­tour et Shep­ard Fairey. La Sta­tion 16 de Mon­tréal a co­pro­duit l’événe­ment l’an dernier, où l’on a in­au­guré des vis­ites guidées par le fon­da­teur du fes­ti­val,

Robin Munro.

CRUSHWALLS.ORG  Le Mon­tréalais à ses heures Kyle Zep­pelin vise les us­agers du trans­port pub­lic avec ce marché­foire al­i­men­taire à la gare Blake-38th de la Uni­ver­sity of Colorado A Line (à cinq min­utes de Union Sta­tion). On y fera le tour du monde avant de pren­dre le train en dé­gus­tant un cock­tail peu al­coolisé, un bol frais de l’Aloha Poke Co., de la bouffe de rue in­di­enne du Nam­keen et même un smoked meat d’Au Feu (at­ten­tion : c’est du boeuf wagyu dans le pain de sei­gle). ZEPPELINSTATION.COM

 Une fois à l’in­térieur de cette ga­lerie d’art con­tem­po­rain représen­tant 10 artistes éclec­tiques de Den­ver, poussez la porte ar­rière (déguisée en es­tampe en­cadrée). Vous dé­cou­vrirez un bar rétro in­spiré des an­nées 1920, dont le dé­cor (éclairage tamisé, murs de brique, touches de cuivre et canapés bas) est à l’op­posé de l’es­pace clair et froid de la ga­lerie. Bu­vez votre old fash­ioned fumé en vous lais­sant hyp­no­tiser par

The Joy of Paint­ing, de

Bob Ross, qui joue au-dessus du bar cen­tral. MILLERSANDROSSI.COM

 An­drea Frizzi, un Mi­lanais débor­dant d’én­ergie, est ar­rivé au RiNo en 2017 quand il a démé­nagé dans cette vaste salle son resto de cui­sine d’Italie du Nord ou­vert depuis 10 ans. Faites comme cha­cun et com­man­dez la bur­rata, puis des pâtes mai­son (Frizzi a volé la re­cette de ragù porc-mar­jo­laine à sa mère) ou le risotto à la fontine flam­bée. At­tablez-vous à la mez­za­nine pour savourer la vue sur le cen­tre-ville (et voir Frizzi à l’oeu­vre au rez-de-chaussée). ILPOSTODENVER.COM

Sit­u­a­tion L’aéro­port in­ter­na­tional de Den­ver est à 37 min­utes en train de Union Sta­tion, la gare an­i­mée du cen­tre-ville, rénovée au coût de 54 mil­lions de dol­lars en 2014.

C’est un fait Den­ver gagne 10 000 rési­dents chaque an­née. (C’est peut-être dû aux mon­tagnes, ou au soleil, présent 300 jours par an, ou au cannabis lé­gal.)

Newspapers in English

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.